À Édimbourg, les enfants d’Elizabeth II se recueillent autour de sa dépouille

0 41

Après s’être rendu au Parlement britannique, lundi matin, pour y recevoir les condoléances des présidents des deux chambres, Charles III s’est envolé pour Édimbourg, lundi, pour accompagner le cercueil d’Elizabeth II vers la cathédrale Saint-Gilles. Il s’est ensuite rendu au Parlement écossais. Voici le fil des événements du 12 septembre.

Des centaines de milliers de Britanniques sont attendus pour se recueillir devant le cercueil d’Elizabeth II à partir de mercredi soir à Londres. Deux jours avant, certains se sont déjà installés pour ne pas manquer l’occasion. La dépouille reposera pendant près de cinq jours au Westminster Hall, de mercredi soir jusqu’aux funérailles lundi.

Trois personnes s’étaient déjà placées lundi soir de l’autre côté de la Tamise, là où commence une queue qui devrait s’allonger sur plusieurs kilomètres à travers le centre de la capitale britannique dans les jours à venir. Le gouvernement a prévenu que la file d’attente sera “très longue”, nécessitant d’y passer “parfois la nuit et avec peu d’occasions de vous asseoir”. Un dispositif sécuritaire “du type de celui en vigueur dans les aéroports” sera déployé, avec des “restrictions draconiennes” concernant ce que chacun pourra apporter avec lui. Dans le palais, aucune fleur, aucune bougie, ni petits jouets ou peluches ne pourront être déposés. Il ne sera pas possible non plus de prendre de photos ou de vidéos avec son téléphone portable.

Le roi Charles III et ses frères et sœur ont participé lundi soir à une veillée funèbre dans la cathédrale Saint-Gilles à Édimbourg, où repose le cercueil de leur mère.

La présentation de la dépouille de la monarque, qui avait débuté une heure plus tôt dans la capitale écossaise, ne s’est pas interrompue quand le roi Charles III, les princes Andrew et Edward ainsi que la princesse Anne se sont placés autour du cercueil, auquel ils tournaient le dos.

L’ex-roi d’Espagne Juan Carlos, exilé à Abou Dhabi depuis 2020, assistera lundi prochain aux funérailles de la reine Elizabeth II, tout comme le roi Felipe VI et la reine Letizia, a rapporté lundi la Maison royale espagnole. Juan Carlos est sous le coup d’une procédure en cours en Grande-Bretagne : un procès pour harcèlement intenté par une ancienne compagne, Corinna zu Sayn-Wittgenstein, une femme d’affaires danoise de 58 ans.19 h 30 : le public se recueille devant le cercueil d’Elizabeth II à Édimbourg.

Le public a commencé à se recueillir lundi devant le cercueil de la reine Elizabeth II, exposé à la cathédrale Saint-Gilles d’Édimbourg. La dépouille, dans son cercueil clos recouvert de l’étendard royal écossais, va rester 24 heures dans la capitale écossaise avant de rejoindre Londres en avion mardi soir. À partir de mercredi soir, elle reposera au palais de Westminster, où des centaines de milliers de personnes sont attendues, jusqu’à ses funérailles nationales lundi prochain.

“Je sais que le Parlement et le peuple écossais partagent le profond chagrin que j’éprouve après la mort de ma mère”, a déclaré Charles III lors d’une prise de parole. “Ma mère avait la plus grande admiration pour le peuple écossais”, a-t-il ajouté, promettant de “suivre son exemple”.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a débuté la série d’hommages à la monarque au Parlement écossais, racontant diverses anecdotes personnelles. “J’ai vu la reine pour la première fois lorsque j’avais neuf ans”, a-t-elle raconté, avec de revenir sur ses différentes visites au palais de Balmoral, la résidence écossaise de la couronne britannique et le lieu où la reine s’est éteinte jeudi.

Le roi Charles III a pris place dans la salle du Parlement écossais. Les députés, habillés en noir, ont présenté leur condoléances. “Nous avons l’impression d’avoir perdu une grande dame. Les pensées du peuple écossais sont avec la famille royale”, a affirmé la présidente de la chambre, Alison Johnstone. Les députés écossais ont ensuite observé deux minutes de silence.

Le roi Charles III est arrivé au Parlement écossais pour une séance extraordinaire lors de laquelle les députés doivent lui présenter leurs condoléances et leurs hommages. Pour l’occasion, le nouveau monarque s’est habillé d’un kilt. Il a salué plusieurs figures de la politique locale, notamment Nicola Sturgeon, la Première ministre.

Deux manifestants anti-monarchie ont hué lundi le convoi du roi Charles III lors de sa visite au Parlement de Londres, portant une pancarte “Pas mon roi”, rares voix dissidentes dans cette période de deuil.

Les deux protestataires, brandissant chacun une feuille de papier indiquant “Pas mon roi”, “Abolition de la monarchie” et “Fin au féodalisme”, se sont postés sur le trottoir en face du palais de Westminster. L’une d’elle s’est ensuite approchée des grilles du Parlement, puis des agents de police l’ont raccompagnée à distance en lui demandant de s’éloigner, selon des images diffusées par le site du journal Evening Standard.

“C’est un lieu politique et c’est un jour politique”, a expliqué l’une d’elles à l’AFP, souhaitant garder l’anonymat. “Le Parlement accueille Charles Windsor en tant que nouveau chef d’État dans ce pays sans que le peuple ait son mot à dire. C’est un roi sans consentement, et ce n’est pas juste”. “Nous ne savons pas ce qu’il faut mais il gagne un salaire de 24 millions de livres par an”, soit 27 millions d’euros, a-t-elle ajouté. “Pour quoi? Saluer et serrer des mains”.

Une messe a débuté dans la cathédrale Saint-Gilles en mémoire de la reine. Outre la famille royale, sont présents la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon, des politiciens et responsables écossais et des représentants de nombreuses associations caritatives écossaises dont Elizabeth II était la marraine.

Une couronne écossaise a d’abord été déposé sur le cercueil de la monarque. Nicola Sturgeon a ensuite pris la parole pour lire un passage de l’Écclesiaste.

Le cercueil d’Elizabeth II vient d’entrer dans la cathédrale Saint-Gilles, à Édimbourg, où les Écossais pourront venir lui rendre hommage.

Le cercueil contenant la dépouille d’Elizabeth II est sorti du palais d’Holyrood. Il a ensuite été installé dans un corbillard sous les yeux de Charles III. Une procession, le nouveau roi en tête entouré de sa sœur Anne et de ses frères Andrew et Edward, a ensuite eu lieu jusqu’à la cathédrale Saint-Gilles.

Des milliers de personnes se sont massées le long du Royal Mile, avenue du centre de la capitale écossaise, pour saluer le corbillard, encadré de militaires en kilts.

La Grande-Bretagne observera une minute de silence dimanche 18 septembre en hommage à la reine, a déclaré lundi le porte-parole de la Première ministre britannique, Liz Truss.

L’hommage aura lieu dimanche à 20 heures (19 h 00 GMT), la veille des funérailles de la souveraine à l’Abbaye de Westminster, à Londres.

Le cercueil de la reine Elizabeth II, devant lequel des centaines de milliers de personnes vont se recueillir jusqu’à ses funérailles, est fabriqué dans du chêne anglais doublé de plomb et était déjà prêt il y a plus de 30 ans, explique The Times. Le public ne pourra pas voir le visage de la reine, dont le cercueil reposera fermé et recouvert de l’étendard et des insignes royaux.

Selon le Times, le cercueil de la reine est fait de chêne anglais doublé de plomb, comme celui de son époux le prince Philip, décédé en avril 2021.

La société de pompes funèbres londonienne Leverton and Sons, chargée des funérailles, expliquait il y a quatre ans au quotidien britannique ignorer quand et par qui ont été fabriqués les cercueils, dont elle a hérité en 1991 en commençant à travailler avec le palais. “Il est fait de chêne anglais, ce qui est très difficile à trouver” et très coûteux, expliquait alors son patron Andrew Leverton.

La doublure de plomb permet de rendre le cercueil hermétique, puisqu’il sera déposé dans une crypte et non mis en terre. Mais elle le rend extrêmement lourd pour ses huit porteurs. Les poignées en laiton sont quant à elles conçues spécifiquement pour les cercueils royaux, tout comme le couvercle, qui doit pouvoir supporter les insignes de la monarchie.

 

Avec AFP/France 24

Leave A Reply

Your email address will not be published.