2023 : Le gouvernement nigérian réaffirme son engagement à garantir l’unité et des élections crédibles

0 61

Le gouvernement nigérian a réaffirmé son engagement à assurer des élections libres, équitables et crédibles en 2023.

Le secrétaire au gouvernement de la Fédération (SGF), Boss Mustapha, a donné cette assurance lors de la finale du tournoi de polo de l’unité nationale organisé par Keffi Polo Ranch, Keffi, Nasarawa State.

Le tournoi de polo, organisé par l’honorable Ahmed Aliyu Wadada, a pour thème : “Tournoi de polo de l’unité nationale 2022”.

Ce tournoi, qui a lieu chaque année, vise à attirer les grands et les puissants de la société. Cette année n’a pas dérogé à la règle, puisque des dignitaires issus de la classe politique, du monde des affaires, de la sécurité et des chefs traditionnels étaient présents.

Le SGF, qui a conseillé aux Nigérians de s’inspirer des récentes élections au Kenya, où le perdant s’est adressé à la Cour pour obtenir réparation au lieu de recourir à l’auto-assistance, a ajouté que la chose la plus responsable à faire pour les Nigérians était de s’assurer qu’ils obtiennent leur carte d’électeur afin de voter pour leurs choix.

Il a précisé : “Pour les prochaines élections, la seule chose responsable à faire pour les gens est de s’assurer qu’ils s’inscrivent sur les listes électorales afin que leurs voix puissent être entendues.

“Les gens sont appelés à éviter tout ce qui pourrait aggraver la situation déjà tendue de notre pays.

“Nous devrions nous inspirer de ce qui vient de se passer au Kenya, où une déclaration a été faite à la fin d’une élection, et au lieu de recourir à l’auto-assistance, le candidat perdant est allé devant la Cour, et la Cour a rendu son verdict, et le perdant a accepté le verdict dans l’intérêt de la nation. C’est une leçon parfaite dont nous devrions nous imprégner en tant que nation.

“À la fin de l’exercice en 2023, il y aura évidemment un gagnant, donc le perdant doit soit accepter la perte en toute bonne foi, soit s’adresser à la Cour pour être entendu.”

Il a indiqué que l’élection hors saison dans l’État d’Osun témoignait de la volonté du gouvernement fédéral d’être neutre en 2023.

“En tant que gouvernement, nous avons montré que nous n’interviendrons jamais dans le processus électoral. L’élection hors saison dans l’État d’Osun est une démonstration claire de notre engagement en faveur d’un processus électoral propre et équitable.”

Il a également félicité l’honorable Wadada pour son initiative, ajoutant qu’elle pourrait créer une harmonie au-delà des clivages politiques.

S’exprimant également, le ministre des Sports et du Développement de la jeunesse, M. Sunday Dare, a révélé qu’ils ont accueilli favorablement l’idée lorsque l’organisateur a approché le ministère avec la proposition, car elle pourrait promouvoir l’harmonie.

Il a ajouté : “L’idée d’accueillir un match de polo national est apparue et Wadada en a discuté avec nous et nous l’avons soutenue. Je suis heureux de voir les dignitaires ici et le polo a vraiment été utilisé pour promouvoir l’harmonie, donc Wadada a fait un excellent travail.”

De son côté, M. Wadada, qui est également le candidat du Parti social-démocrate (SDP) dans la course pour représenter la zone sénatoriale de Nasarawa West en 2023, a révélé que l’idée du tournoi était délibérément orientée vers l’apaisement des tensions politiques croissantes dans le pays.

Il a expliqué : “En signe de réactivité et de responsabilité, j’ai eu cette idée et j’ai demandé la collaboration du ministère, de la Heritage Bank et d’autres pour organiser ce tournoi afin de faire baisser la tension politique dans le pays.

“Nous avons démontré que nous ne devons pas tout voir à travers la politique. Ici, nous avons des gens de tous les horizons politiques, ce qui est le message que nous essayons de prêcher. Le tournoi est centré sur l’unité, et la représentation ici l’a montré.

“L’esprit sportif que l’on peut obtenir dans les sports et le jeu de polo, en particulier, doit être vu comme prévalant dans les prochaines élections. Nous savons que tous ne seront pas gagnants lors des prochaines élections. Alors que nous nous préparons à gagner, nous devons nous préparer à accepter la défaite si elle se présente.”

Auparavant, le candidat du PDP à la présidence, Alhaji Atiku Abubakar, représenté par Babangida Aliyu, ancien gouverneur de l’État du Niger, a qualifié le tournoi d’opportun et d’essentiel pour rassembler les gens.

Selon lui, “c’est l’occasion d’avoir des conversations ouvertes dans une atmosphère amicale sur les questions qui causent des divisions dans le pays.

“Venir ici est très important car nous avons besoin de ce genre d’activités pour rassembler les gens de toutes sortes et leur faire comprendre que la politique n’est pas une guerre physique.

“Au contraire, elle devrait être davantage une guerre d’esprit, une guerre d’idées. Une guerre qui consiste à faire comprendre aux gens pour qui voter”, a-t-il ajouté.

Yusuf Husseini, directeur général des ambassadeurs présidentiels Tinubu du Nigeria et de la diaspora (TPAND), représentait le candidat présidentiel de l’APC, le sénateur Bola Tinubu.

Il a déclaré que le fait de réunir tous les acteurs politiques montrait que les élections générales de 2023 seraient dépourvues de rancœur.

“D’où l’appel lancé à davantage de Nigérians pour qu’ils imitent le Keffi Polo ranch en lançant des initiatives visant à promouvoir l’unité.

“Ce tournoi est une excellente plateforme pour tous les individus, indépendamment de leur appartenance à un parti, pour venir exprimer leur unité et leur amour unique.

“Nous sommes ensemble et nous travaillerons ensemble pour le succès des processus électoraux”, a-t-il déclaré.

Ogianme Atuwatse III, Olu de Warri, et l’Emir de Keffi, Dr. Shehu Chindo-Yamusa, ont loué l’objectif du tournoi.

Le duo s’est engagé à soutenir toute initiative visant à favoriser la paix et l’unité dans leurs domaines et au Nigeria.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.