La Commission des communications nigériane et le Corps de sécurité s’attaquent à la criminalité dans le secteur des télécommunications

Détails avec Na'ankwat Dariem

0 57

La Commission Nigériane des Communications (NCC) s’associe au Corps Nigérian de Sécurité et de Défense Civile (NSCDC) pour lutter contre les activités criminelles qui touchent le secteur des télécommunications.

Le vice-président exécutif de la NCC, le professeur Umar Danbatta, qui s’est adressé au personnel de direction du NSCDC dans la zone géopolitique du Sud-Ouest, lors d’un atelier exclusif organisé par la Commission, a signé le protocole d’accord entre l’agence et la Commission.

La réunion a permis d’explorer les stratégies d’application des lois, des législations subsidiaires et des directives existantes afin d’arrêter les auteurs de toutes les formes de criminalité telles que le vol et le vandalisme des infrastructures de télécommunications, l’utilisation illégale de cartes SIM (Subscriber Identification Module) enregistrées frauduleusement et l’exploitation sans licence, entre autres.

M. Danbatta, qui était représenté à l’atelier par le directeur de la Commission chargé du contrôle de la conformité et de l’application, Ephraim Nwokonneya, a rappelé que la NCC a travaillé avec les organismes chargés de l’application de la loi, et en particulier avec le NSCDC, pour protéger le secteur des télécommunications contre toutes sortes de comportements criminels.

“Par le biais d’activités méprisables, criminelles et totalement contraires aux préoccupations du gouvernement en matière de sécurité nationale, les éléments déviants qui nous entourent ont agi pour saper les efforts mis en place pour consolider les acquis du secteur.”

Il a souligné que si les agents de la NSCDC ont été d’une aide précieuse, l’objectif de l’atelier était de les impliquer et de les mettre à jour en permanence sur les nouvelles tendances et les réglementations existantes, nécessitant des efforts concertés pour leur mise en œuvre afin d’améliorer la santé dans le secteur des télécommunications.

M. Danbatta a déclaré que le NSCDC et d’autres agences ont obtenu de très bons résultats avec l’aide du personnel de sécurité en effectuant des exercices de raid et en éliminant les cartes SIM enregistrées frauduleusement trouvées en circulation, ainsi qu’en sensibilisant les gens à la nécessité de protéger l’infrastructure nationale critique des télécommunications.

Leave A Reply

Your email address will not be published.