Au Nigeria, l’Union européenne lance un programme de soutien à la gouvernance démocratique

Détails avec Nnenna Okoronkwo, Abuja

0 49

L’Union européenne (UE) s’apprête à lancer un programme visant à promouvoir des élections transparentes, inclusives et crédibles au Nigeria.

Le programme, qui sera lancé le lundi 12 septembre, réaffirme, selon l’UE, son soutien au processus électoral du Nigeria.

Le programme, intitulé “Soutien de l’UE à la gouvernance démocratique au Nigeria (EU-SDGN) Phase II”, est une initiative de 39 millions d’euros financée par l’instrument de voisinage, de développement et de coopération internationale de l’UE, sur une période de cinq ans.

“L’objectif global de l’EU-SDGN est d’encourager une démocratie pluraliste, inclusive, participative et représentative au Nigeria. Des élections inclusives, participatives et transparentes sont une condition préalable à une démocratie forte.”

“Le projet sera ancré dans les priorités identifiées par le gouvernement nigérian. Il s’appuie également sur les enseignements tirés de la mise en œuvre de la phase I du programme (2017-2022), et sur les recommandations de la mission d’observation électorale de l’UE faite après les élections générales de 2019, ainsi que sur celles de la mission de suivi des élections de l’UE au Nigeria”, a déclaré l’UE.

L’ambassadrice de l’UE au Nigeria et à la CEDEAO, Mme Samuela Isopi, s’est également exprimée en ces termes : ” À l’approche des élections générales de 2023, le Nigeria se trouve à un moment charnière qui permet au pays de prendre des mesures importantes pour consolider la démocratie et renforcer le processus électoral. L’Union européenne continue de s’associer au Nigeria dans le cadre du processus de réforme en cours, en vue de renforcer la capacité à organiser des élections bien gérées, avec une large participation de tous les Nigérians. Pour que cela se produise, tous doivent contribuer, des institutions clés aux partis politiques et aux candidats, des médias à la société civile”.

Le programme s’attachera à améliorer la qualité de l’administration électorale au Nigeria, à renforcer les capacités de réforme législative et judiciaire dans le respect des principes et des normes démocratiques et à renforcer le pluralisme, la démocratie interne et l’égalité des chances dans les partis politiques et le système des partis politiques.

Elle donnera également aux médias, y compris aux nouveaux médias, les moyens de promouvoir une couverture équitable et éthique du processus électoral et de combattre les discours de haine et la désinformation. Renforcer la participation des femmes, des jeunes et des autres groupes marginalisés au processus politique et donner aux organisations de la société civile et aux agences concernées les moyens d’exiger une plus grande transparence et une plus grande responsabilité dans le processus électoral et décisionnel, et promouvoir une plus grande participation des citoyens.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.