Ligue des champions : Mbappé offre une victoire à PSG face à la Juventus Turin

0 151

Le PSG a remporté mardi son premier match de la Ligue des champions en dominant la Juventus Turin (2-1). Le trio formé par Messi-Neymar et Mbappé, auteur d’un doublé, a particulièrement brillé.

Jamais le PSG n’avait remporté aucun match face à la Juventus Turin avant ce mardi 6 septembre. Christophe Galthier et ses hommes ont mis fin à cette malédiction en remportant leur confrontation 2 à 1, notamment grâce à un doublé de Kylian Mbappé.

Dès le coup d’envoi, le PSG s’est attaché à prendre le contrôle du match. Si sur la première action, Nuno Mendes, trouvé par Neymar dans la surface, voit son centre contré par Bonucci (3e), Mbappé ouvre très vite le score. Neymar lui adresse une louche somptueuse dans le dos de la défense que le Français reprend de volée (5e, 1-0).

Marquinhos puis Messi tentent le même genre d’ouverture pour le gamin de Bondy dans le dos de la défense dans les minutes qui suivent, mais avec moins de succès (9e, 14e).

Doublé de Mbappé

La Juventus réagit ensuite. Sur un centre de Cuadrado, Milik s’impose pour placer sa tête mais Donnarumma repousse. Puis Vlahovic talonne pour frapper et Ramos dégage. Kostic traîne mais sa frappe passe à côté. Le Parc des Princes, si bruyant avec l’ouverture du score précoce, a retenu son souffle un instant (19e).

Mbappé va leur offrir l’occasion de respirer. Depuis l’aile droite, Verratti sert le Français qui remise vers Hakimi dans la surface. Le Marocain centre en une touche vers son coéquipier et ami. D’une volée, il double la mise (22e, 2-0).

Les esprits s’échauffent un peu du côté de la Juventus, qui multiplie les agressions sur Mbappé et Neymar. Cependant, malgré de longues phases de possession, leurs attaques n’aboutissent à rien de concret. Et le dernier frisson de la mi-temps est à mettre au crédit de Neymar, qui s’écroule dans la surface après des dribbles et des contres favorables. Pas de penalty, tranche l’arbitre (37e).

En deuxième période, le PSG revient très fort. Nuno Mendes accélère et dépose Cuadrado avant de glisser la balle à Neymar. Le Brésilien contrôle et frappe mais c’est capté par Perin (49e). Puis Mbappé prend de vitesse toute la défense et se présente face au portier. Il tente de frapper en force alors que Neymar était démarqué au second poteau (51e)

Peu après cet égoïsme, la Juventus réduit le score. Paredes joue un corner court sur Kostic. Le Serbe centre au second poteau et l’entrant McKennie bénéficie d’une sortie ratée de Donnarumma pour inscrire son but (53e, 2-1). Le gardien se fait toutefois pardonner quelques instants plus tard en évitant une égalisation (56e).

Mbappé manque le triplé peu après en croisant trop sa frappe (64e), tandis que Messi rate sa frappe du gauche après un crochet (68e).

Après un long passage en faux-rythme, le match s’accélère à nouveau. Les Turinois bénéficient de plus en plus d’espace pour investir le camp adverse et Donnarumma sauve encore une fois les siens (80e). Dans la foulée, Mbappé prend encore la défense de vitesse mais ne peut en profiter. Il glisse cette fois à Verratti qui fait une passe à Neymar. Le Brésilien prend sa chance sans succès (81e).

Le score en reste là malgré un coup franc travaillé par Neymar qui flirte avec la barre transversale (86e) et une reprise de volée du Brésilien parée par Perin. Le PSG peut se féliciter : face à un (ex-)grand d’Europe, il a obtenu ses trois premiers points de l’année en Ligue des champions en montrant de la maîtrise.

 

Avec France 24

Leave A Reply

Your email address will not be published.