45 000 dollars à trois start-ups technologiques nigérianes

Détails avec Na'ankwat Dariem, Abuja

0 188

L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a attribué à trois start-ups technologiques nigérianes la somme de 45 000 dollars dans le cadre de l’initiative “iHatch”.

Chaque startup a reçu 15 000 dollars, la solution Beta Life étant la gagnante, la solution Xolani Health la deuxième et la solution Every Farmer la troisième.

iHatch est un programme du Bureau de l’innovation numérique au Nigeria, une filiale de l’agence nationale pour le développement des technologies de l’information, NITDA, en partenariat avec l’agence japonaise de coopération internationale, JICA.

Le directeur général de la NITDA, M. Kashifu Inuwa, a fait cette déclaration lors de la journée de démonstration iHatch, qui marque la fin de la première cohorte I du programme d’incubation de start-ups iHatch à Abuja, au Nigeria.

Inuwa, représenté par le directeur national du Centre national pour l’intelligence artificielle et la robotique, NCAIR, Yau Garba, a fait entendre que le projet était essentiel à la transformation numérique du Nigeria.

Il a ajouté qu’iHatch était conçu pour former, encadrer et responsabiliser les entrepreneurs technologiques nigérians prometteurs.

Stimuler la création de richesses

Le patron de la NITDA a également affirmé que le programme stimulerait la création de richesses au Nigeria grâce à un renforcement efficace des capacités.

“Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’engagement de l’Agence nationale de développement des technologies de l’information (NITDA) à soutenir la promotion et la croissance de l’innovation numérique et de l’entrepreneuriat, découlant des sept (7) piliers de notre feuille de route et plan d’action stratégiques (SRAP) 2021-2024, sur l’innovation numérique et l’entrepreneuriat et la promotion du contenu indigène.

” Cela contribuera invariablement à la création d’emplois pour notre jeunesse foisonnante et à la prospérité de notre pays, tout en augmentant le nombre d’entreprises axées sur l’innovation (IDE) et en soutenant la croissance de l’économie numérique du Nigeria”, a-t-il rappelé.

Il a ainsi noté que les startups nigérianes ont continué à attirer plus d’investissements que les autres pays du continent, avec un certain nombre de startups qui ont levé environ 600 millions de dollars US au premier trimestre (Q1) de 2022.

“Cela indique clairement les vastes potentiels qui abondent dans l’écosystème technologique et d’innovation du Nigeria”, a souligné M. Inuwa.

Collaboration avec les parties prenantes

M. Inuwa a assuré que la NITDA s’engageait à travailler avec les parties prenantes et les partenaires concernés pour améliorer les pratiques d’incubation qui soutiennent la création de richesse et augmentent les possibilités d’emploi pour les jeunes Nigérians.

Il a exprimé l’espoir que les résultats du programme d’incubation de startups iHatch “inciteront davantage d’organisations à s’associer avec nous pour construire et développer l’espace d’innovation technologique indigène, non seulement pour notre bien-être économique mais aussi pour que les Nigérians deviennent des acteurs actifs sur le marché mondial de l’innovation”.

Le représentant en chef de la JICA au Nigeria, M. Susumu Yuzurio, a réaffirmé le soutien du gouvernement japonais à la transformation numérique du Nigeria et de l’Afrique dans son ensemble.

“Le gouvernement japonais a souligné l’importance de l’investissement dans la transformation numérique de l’Afrique et les TIC, y compris les politiques industrielles physiques et le développement des ressources humaines.

“La numérisation de l’Afrique et des économies nigérianes est un moyen de libérer le potentiel de croissance et de créer un environnement propice à l’emploi pour la population nigériane”, a-t-il assuré.

Yuzurio a exhorté les startups à utiliser les connaissances acquises pour améliorer leurs entreprises.

“Nous sommes ici pour la conclusion d’iHatch et nous espérons que la formation reçue servira à des fins inestimables. Cela montre l’intérêt croissant du Nigeria pour l’écosystème des startups. J’encourage ceux qui ont été sélectionnés dans la deuxième cohorte à faire passer leurs entreprises à un niveau supérieur”, a-t-il ajouté.

Le coordinateur national par intérim du bureau de l’innovation numérique au Nigéria, M. Yakubu Musa, a applaudi la JICA pour son partenariat et le soutien du DG NITDA pour la réussite de la cohorte IHatch.

L’expert de la JICA, M. Nao Fuwa, tout en encourageant les innovateurs, a évoqué qu’avec les connaissances acquises, le plus important est l’état d’esprit, l’attitude, la passion et la grande vision dans les affaires.

La journée de démonstration avait pour but de donner aux participants l’occasion de présenter leurs solutions à une équipe de juges et au public, qui les guideront ensuite vers les prochaines étapes grâce au réseau de soutien présent.

La gagnante et fondatrice de la société BetaLife, Mlle Favour James, a exprimé sa gratitude envers la NITDA et la JICA pour leur soutien. Elle a ajouté que l’entreprise allait se développer en obtenant un soutien professionnel, en améliorant sa stratégie de marché et en établissant davantage de partenariats dans l’écosystème des banques de sang.

Beta est une solution technologique de santé qui offre un don de sang en temps réel 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et qui permet de suivre les demandes en connectant les donneurs aux patients.

Le programme iHatch, une incubation technologique intensive gratuite de 5 mois, fait partie des nombreux programmes lancés par la NITDA et ses partenaires pour aider les entrepreneurs nigérians à perfectionner leurs idées commerciales par le biais d’une série de coaching, de conférences et de camps d’entraînement afin de générer un modèle commercial évolutif dans le pays.

Leave A Reply

Your email address will not be published.