Foot européen : le PSG brille avant la Juve, l’OM et Tottenham toujours invaincus

0 123

Si la Juventus a concédé le match nul face à la Fiorentina, son adversaire en Ligue des champions, le PSG a continué sa balade française en étrillant Nantes (3-0). En Liga, le Real Madrid a pris seul les commandes, mais est talonné par le FC Barcelone.

Le PSG et l’OM parés pour la Ligue des champions

Le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille se sont imposés avec autorité à Nantes (3-0) et Auxerre (2-0), respectivement, pour s’échapper en tête de la Ligue 1 après la 6e journée. Avec 16 points, les deux représentants français en Ligue des champions ont bien préparé leur retour : la réception de la Juventus Turin pour le PSG, mardi, et le déplacement à Tottenham pour l’OM, mercredi. Paris (+20) devance l’OM (+10) à la différence de buts.

Lens complète le podium mais n’a pas pu suivre le rythme infernal des deux leaders. En infériorité numérique, les Sang et Or ont tout de même réussi à arracher le match nul face à Reims (1-1). Lyon, qui compte un match de moins, talonne les Nordistes après sa très large victoire contre Angers (5-0), qui lui permet de soigner sa différence de buts (13 pts, +10).

Le Real Madrid et le Barça déjà aux commandes

Grâce à ses deux Brésiliens Vinicius et Rodrygo, le Real Madrid a dominé le Betis Séville 2-1, samedi, pour son premier match au Bernabéu lors de la 4e journée, et reprend seul les commandes de la Liga devant le FC Barcelone, large vainqueur 3-0 à Séville.

Vinicius a ouvert la marque pour les Madrilènes dès la 9e minute en se glissant entre le défenseur Edgar Gonzalez et le gardien Rui Silva. Puis après l’égalisation de Sergio Canales sur une situation de touche (17e), c’est Rodrygo qui a offert la victoire au Real en poussant de manière chanceuse dans les cages le ballon remis en retrait par Fede Valverde (65e), entré en jeu quelques secondes auparavant à la place d’Eduardo Camavinga. Le Betis Séville a perdu son maître à jouer Nabil Fekir, touché à l’ischio-jambier. De mauvais augure pour le Français à deux mois de la Coupe du monde.

Un peu plus tôt dans la journée, l’Atlético a reçu une mauvaise nouvelle similaire : accrochés 1-1 à Anoeta par la Real Sociedad, les Colchoneros ont peut-être perdu leur gardien-totem Jan Oblak, blessé à l’adducteur gauche sur un contact avec Reinildo et remplacé par le portier croate Ivo Grbic à la 85e.

Plus au sud, dans la chaude soirée andalouse, Jules Koundé a brillé pour son grand retour au chaudron du Sanchez-Pizjuan. Passé de Séville à Barcelone cet été, le défenseur international français a fini le match avec deux passes décisives et une victoire 3-0. Le Barça se place à la deuxième position du classement grâce à cette victoire.

Le Bayern patine, Fribourg étonnant leader

À quatre jours de son entrée en Ligue des champions, le Bayern Munich a concédé un deuxième match nul d’affilée dans le championnat d’Allemagne sur le terrain de l’Union Berlin (1-1) lors d’une cinquième journée marquée par le succès du nouveau leader Fribourg, vainqueur sur la pelouse du Bayer Leverkusen (3-2).

Déjà accrochés la semaine dernière par le Borussia Monchengladbach (1-1), les Bavarois, tenants du titre, glissent à la troisième place derrière le Borussia Dortmund (12 points), vainqueur étriqué d’Hoffenheim vendredi (1-0) et Fribourg (12 points), qui s’est imposé au Bayer Leverkusen (3-2).

Surtout, la performance erratique du Bayern Munich n’est pas de nature à rassurer l’entraîneur Julian Nagelsmann à quatre jours du premier choc de la saison à l’Inter Milan en Ligue des champions, dont le trophée est convoité par les Bavarois, lauréats en 2020.

Tottenham dominateur et invaincu, Arsenal toujours leader

Un nouveau but, le 10e en 6 journées, de Erling Haaland n’a pas suffi pour que Manchester City s’empare provisoirement de la place de leader. Avec 14 points, les Citizens ne devancent plus Tottenham, vainqueur de Fulham (2-1) et qu’ils affronteront samedi prochain, qu’à la différence de but et ils sont à une longueur d’Arsenal qui défiera Manchester United dimanche.

À quatre jours de la réception de Marseille en lice en Ligue des champions, Tottenham a confirmé son statut de candidat solide au top 4 final du championnat d’Angleterre. Les Spurs ont largement dominé face au promu Fulham.

Après avoir signé le mercato le plus dépensier de toute l’histoire de la Premier League, Chelsea a dû cravacher pour dominer West Ham (2-1) et ne pas décrocher au classement. Dix points en six journées ne satisferont pas Thomas Tuchel, mais la 5e place provisoire sauve les apparences en attendant que les recrues, comme Pierre-Emerick Aubameyang, s’intègrent.

Malgré un grand nombre d’occasions, Everton et Liverpool n’ont pu se départager (0-0). Sixième avec 9 points, Liverpool n’a pris que la moitié des points possibles sur 6 journées, un bilan indigne d’un candidat au titre. Les Reds ont manqué de réussite et sont tombés sur un Jordan Pickford homme du match.

Après 5 victoires en 5 journées, Arsenal, dominateur, a baissé pavillon devant des Red Devils très réalistes en contre et qui engrangent un quatrième succès de rang. Les positions se resserrent donc en tête car si les Londoniens gardent la première place avec 15 points, ils n’ont qu’une longueur d’avance sur Manchester City et Tottenham

L’AC Milan vainqueur du derby

Rafael Leao, avec un magnifique doublé, et Olivier Giroud, l’homme des grands rendez-vous, ont fait pencher en faveur de l’AC Milan, champion toujours aussi affamé, un derby spectaculaire, samedi, contre l’Inter (3-2), déjà battue deux fois en cinq journées.

Célébré à la fin de la rencontre devant les 75 000 spectateurs d’un San Siro bouillant, avec une communion rappelant celle du 19e scudetto empoché en mai, ce succès permet aux Rossoneri invaincus de se hisser en tête (11 pts). Une première place que Milan partage avec Naples, beau vainqueur en soirée de la Lazio à Rome (2-1).

L’AS Rome a, quant à elle, manqué l’occasion de reprendre la tête du championnat d’Italie en encaissant une lourde et inattendue défaite, sa première de la saison, sur le terrain de l’Udinese (4-0), qui confirme son excellent début d’exercice 2022-2023. Les joueurs de José Mourinho reculent à la 5e place à égalité de points (10) avec leur tombeur du soir, l’Udinese, et l’Atalanta, qui peut s’installer seule en tête en cas de victoire à Monza, lundi (18h30), en clôture de la 5e journée.

 

Avec France 24

Leave A Reply

Your email address will not be published.