L’État d’Anambra réaffirme son engagement à soutenir les jeunes agriculteurs

Détails avec Chukwuka Ugokwe depuis Awka

0 118

Le commissaire d’État à l’agriculture, Dr Foster Ihejiofor, a réitéré l’engagement du gouvernement à soutenir les jeunes agriculteurs pour accroître la production alimentaire.

Dr Ihejiofor a pris cet engagement en recevant en audience une délégation de la Food Soldiers Co Operative Society, Nnamdi Azikiwe University, Awka.

Selon lui, l’administration actuelle est prête à inverser la pratique de la dépendance excessive d’une partie de la nation pour l’approvisionnement et la consommation alimentaires.

Il a expliqué que son ministère a joué un rôle clé dans les diverses initiatives et programmes existants visant à renforcer l’agriculture urbaine et à intégrer le système d’agriculture régénérative.

“Cela s’inscrit dans le cadre du programme du gouvernement visant à lutter contre l’insécurité et la pénurie alimentaires. C’est pourquoi nous encourageons tout le monde à devenir agriculteur. Avec notre soutien stratégique, beaucoup de choses pourraient être réalisées dans le domaine de l’agriculture urbaine”.

Tout en invitant les jeunes à s’impliquer dans l’agriculture pour lutter contre la faim, il a exhorté le groupe à augmenter leur production et à rechercher la meilleure façon de développer la culture des plantes pour un résultat optimal.

“C’est un processus d’apprentissage, si vous témoignez un défi, vous l’interrogez et trouvez une solution”, a-t-il ajouté.

Le commissaire a profité de l’occasion pour attirer l’attention sur les pratiques malsaines des vendeurs de produits alimentaires sans scrupules qui utilisent des produits chimiques pour contaminer les produits alimentaires et empoisonner les populations au passage, en précisant que le gouvernement interviendrait pour protéger la santé publique.

Auparavant, le président de la société, Stephen Ozoagu, a révélé au commissaire qu’ils avaient lancé une campagne visant à apporter des produits alimentaires tels que le concombre, le poivron vert, le melon musqué, le melon indien, le melon doré ainsi que des légumes dans chaque foyer.

Il a ajouté qu’ils étaient venus pour explorer les domaines de collaboration avec le ministère afin de stimuler la production de tomates et de légumes qui pourraient être cultivés, récoltés et consommés frais en utilisant un nouveau concept de plantation en godets.

Tout en se relayant pour remercier le ministère, un membre de la société coopérative, Chinyere Oforah, a partagé les défis auxquels sont confrontés les jeunes agriculteurs.

Elle a identifié le financement et le manque de formation comme étant l’un de leurs principaux défis, mais a rapidement ajouté qu’avec diverses solutions futuristes, le gouvernement aurait un impact sur sa quête pour devenir l’un des plus grands producteurs alimentaires parmi les États.

Leave A Reply

Your email address will not be published.