L’autonomisation de la jeunesse au Nigéria est le gage d’un véritable épanouissement

Détails avec Rahila Lassa

0 128

L’administration Buhari s’attaque à la lutte contre la pauvreté au pays et c’est dans cette optique que le Nigeria a procédé au lancement du Projet gouvernemental d’habilitation des entreprises (GEEP 2.0) dans l’État de Katsina.

La ministre des Affaires humanitaires, de la Gestion des catastrophes et du Développement social, Sadiya Farouq, qui a lancé la phase nationale du programme, a remis des chèques à des paysans et à des femmes chefs de petites entreprises.

Selon Mme Farouq, les prêts sans intérêt accordés aux bénéficiaires étaient conformes à l’engagement du Président Muhammadu Buhari en faveur de la réduction de la pauvreté.

Selon la ministre, les bénéficiaires sont vérifiables tandis que le processus de sélection a été mené de manière transparente.

“Le projet gouvernemental d’entreprise et d’autonomisation (GEEP) est un programme conçu par l’administration du président Muhammadu Buhari pour créer de nouvelles opportunités aux Nigérians pauvres, vulnérables et à faibles revenus, en particulier ceux qui sont impliqués dans des activités productives informelles viables avec des besoins financiers limités mais qui n’ont jamais eu accès aux prêts du secteur financier formel.

“Il est destiné à donner la priorité aux plus vulnérables de notre société, comme les veuves, les jeunes, les personnes handicapées et les personnes déplacées à l’intérieur du pays, entre autres,” révèle la responsable nigériane.

Treize mille des cinquante-neuf mille cent soixante et un bénéficiaires potentiels dans les 34 zones de gouvernement local (LGA) de l’État ont été vérifiés et payés pour la première phase du prêt sans intérêt.

Un nouveau portail s’ouvrira aux bénéficiaires potentiels restants pour qu’ils puissent commencer à s’inscrire pour l’année 2022, parmi lesquels davantage d’individus et de groupes vulnérables devraient s’inscrire ouvertement dans les bureaux de l’Agence nationale d’orientation par l’intermédiaire de responsables formés par le GEEP dans les 774 LGA du pays.

“Ces bénéficiaires sélectionnés sont maintenant tous bancarisés, ils ont reçu des cartes de guichet automatique et sont en train d’être recensés, ce qui représente nos efforts délibérés pour améliorer l’inclusion financière de nos pauvres de manière durable”, a expliqué la ministre.

Dans son adresse, la ministre a précisé que le GEEP 2.0 comporte trois produits uniques : “Le prêt Tradermoni de N50.000 est destiné aux jeunes défavorisés et marginalisés âgés de 18 à 40 ans, le prêt MarketMoni de N50.000 est destiné aux femmes défavorisées et marginalisées telles que les veuves, les divorcées et autres groupes vulnérables, tandis que le prêt FarmerMoni de N50.000 à N300.000 est conçu pour les petits exploitants agricoles des communautés afin d’améliorer leur productivité agricole et leur intégration dans l’agriculture commerciale.”

La mise en œuvre nationale annonce un lancement et un décaissement des prêts simultanément dans tous les États de la Fédération.

Leave A Reply

Your email address will not be published.