L’État du Niger: fermeture des centres médicaux insalubres

Le point avec Abdul Mohammed Isa, Niger

0 140

Le gouverneur Abubakar Sani Bello de l’État du Niger, dans le Nord-centre du Nigeria, a ordonné la fermeture de tous les centres médicaux non conformes aux normes dans le cadre des mesures visant à améliorer les services de santé.

Le gouverneur a fait cette déclaration jeudi à Minna, la capitale de l’État, lors du lancement de la distribution de 3,7 millions d’insecticides et de moustiquaires imprégnées.

“J’ai mandaté le commissaire à la santé et son équipe pour fermer toutes les cliniques et les centres médicaux clandestins de l’État.”

Selon le gouverneur, l’État a fait d’énormes investissements et engagements dans la prestation de services de santé au fil des années, ce qui est évident dans la réduction progressive de la prévalence du paludisme dans l’État.

“Nous continuerons à accorder une attention prioritaire à la prestation de soins de santé afin de consolider les gains que nous avons enregistrés dans le secteur.

“Nous avons créé de nouveaux établissements sanitaires et augmenté la capacité des établissements existants pour répondre aux besoins croissants en main-d’œuvre.”

Le gouverneur Abubakar Sani Bello, qui a également indiqué que l’Agence de développement des soins de santé primaires a été renforcée pour répondre aux besoins sanitaires de la population, a ajouté que le gouvernement de l’État du Niger travaille assidûment pour que tous les résidents aient accès à des services de santé de qualité et abordables à tous les niveaux.

Tout en enjoignant les habitants à utiliser correctement les moustiquaires distribuées afin de réduire de manière significative la menace de la pandémie de paludisme, le gouverneur Sani Bello a exhorté les habitants à se faire vacciner contre le COVID-19 afin de prévenir toute nouvelle épidémie.

Le ministre nigérian de la Santé, Dr Osagie Ehanire, représenté par Dr Usman Abubakar, directeur médical du centre médical fédéral de Bida, a précisé que le ministère fédéral de la Santé, en collaboration avec le gouvernement de l’État du Niger et les partenaires de Roll Back Malaria, avait mis en place des mesures pour assurer le succès de la campagne de distribution massive de MII dans l’État.

Tout en remerciant toutes les parties prenantes dans la lutte contre le paludisme, le ministre a appelé les chefs traditionnels et religieux à encourager les habitants à dormir dans une moustiquaire chaque nuit, en disant que toutes les mains doivent être sur le pont pour garantir un Nigeria sans paludisme.

Leave A Reply

Your email address will not be published.