Les législateurs nigérians refusent les chiffres communiqués par les agences, ministères et départements du gouvernement

Précisions de Gloria Essien, Abuja

0 137

Le Comité des finances de la Chambre des représentants a désapprouvé la négligence affichée par le bureau du comptable général de la Fédération (AGF) et la Banque centrale du Nigeria, concernant les divergences sur les transferts de fonds 2021 par les agences gouvernementales.

C’était la position de la commission, suite à la différence de chiffres entre le représentant de l’AGF et la Commission de l’énergie au Nigeria, entre autres, lors de la reprise de l’audition sur le Cadre des dépenses à moyen terme 2023-2025 à l’Assemblée nationale.

Le vice-président de la commission, Sa’idu Abdullahi, qui a présidé l’événement, a reproché aux deux agences d’encourager les détournements de fonds dans les ministères, départements et agences du gouvernement.

La commission des finances, tout en donnant quitus aux agences présentes, leur a demandé de réconcilier tous les versements avec le bureau du comptable général, et de se présenter à nouveau devant la commission avec les documents relatifs à chaque transaction en 2021.

Auparavant, la ministre des finances, Mme Zainab Ahmed, lors de la présentation du cadre des dépenses à moyen terme 2023-2025, MTEF, à la commission des finances de la Chambre des représentants, a prévu un déficit budgétaire de 11,30 mille milliards de naira pour l’année 2023.

Elle a ajouté que l’inflation devrait croître à un taux moyen de 17,16% au cours de l’année en cours.

Le président de la commission des finances de la Chambre des représentants, M. James Faleke, a noté qu’aucune agence ne serait autorisée à jouer avec les revenus du pays.

M. Faleke a exprimé sa déception à l’égard du bureau du comptable général de la fédération, qui n’a pas fourni de détails sur les versements effectués par les agences génératrices de revenus au cours de l’audience publique.

Il a également demandé à la Federal Radio Corporation of Nigeria et à la Commission de responsabilité fiscale de réconcilier leurs comptes et d’en rendre compte à la Chambre la semaine prochaine.

Les agences qui ont comparu devant la commission comprennent la radio fédérale du Nigéria(FRCN), le service fédérale de sécurité routière , le service nigérian de sécurité et de défense civile et la douane nigériane, entre autres.

Leave A Reply

Your email address will not be published.