Le Nigeria et la Corée renouent leurs liens bilatéraux dans le domaine des énergies renouvelables

Propos recueillis par Golfa Francis

0 48

Le ministre d’État à l’énergie du Nigeria, Goddy Jedy-Agba, déclare que le pays est prêt à explorer des domaines de partenariat avec la Corée du Sud dans le secteur des énergies renouvelables.

Le ministre a déclaré cela lorsqu’il a reçu une délégation dirigée par le président de la Fondation Corée-Afrique, Lyeo Woon-ki, dans son bureau à Abuja.

M. Jedy-Agba a indiqué que l’expérience de la Corée et la recherche de domaines de coopération pour résoudre les problèmes énergétiques du pays étaient des pistes à explorer pour le gouvernement du président Mohammadu Buhari.

Il a expliqué qu’étant donné que le Nigéria s’est engagé dans le plan des Nations unies visant à transformer le secteur énergétique mondial en passant d’une énergie fossile à une énergie sans carbone d’ici 2060, l’administration actuelle investit massivement dans le secteur des énergies renouvelables.

“Nous sommes heureux de vous recevoir au Nigeria. Le Nigeria est un grand pays et nous sommes ouverts aux partenariats et aux coopérations qui nous aideront à nous améliorer dans différents secteurs.

“La Corée et le Nigeria ont de bonnes relations de travail dans différents secteurs de notre économie. Dans le secteur de l’énergie, nous travaillons avec un certain nombre d’organisations coréennes pour relever nos défis en matière d’énergie. Nous espérons que cette visite nous ouvrira de nouvelles opportunités pour renforcer nos liens”, a ajouté le ministre.

Auparavant, M. Woon-ki avait déclaré que l’objectif de sa visite était de se familiariser avec le ministère et de se faire une idée du secteur de l’électricité en vue d’explorer d’éventuels domaines de partenariat.

“Je suis heureux d’être au Nigeria pour partager ce que nous faisons au sein de la Fondation Corée/Afrique. Depuis sa création, nous travaillons avec des diplomates africains pour organiser des séminaires, des ateliers et des conférences afin de discuter des problèmes qui touchent l’Afrique.

“Nous sommes particulièrement intéressés par une collaboration avec votre pays pour résoudre sa crise énergétique. L’énergie est la clé de tout. Tous les secteurs dépendent de l’énergie pour prospérer. L’énergie est le principal problème de certains pays africains. Nous voulons donc voir comment nous pouvons travailler plus étroitement pour résoudre ces problèmes, car tout processus visant à relever les défis énergétiques est important”. Il a ajouté

Woon-ki était accompagné de KZM Young-Chae, ambassadeur de Corée du Sud au Nigeria, de Mme Kim, Won-nyung, directrice de la Fondation Corée/Afrique et de Mme Son Eunkyung, deuxième secrétaire de l’ambassade de Corée du Sud.

Leave A Reply

Your email address will not be published.