“Vos votes vont compter” – Le Président Buhari assure les Nigérians

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 87

Le Président Muhammadu Buhari a assuré aux Nigérians que le parti au pouvoir, All Progressives Congress (APC), continuera à leur léguer des institutions politiques fortes qui reflètent leurs choix, en n’intervenant pas dans les élections.

Le président Buhari a cité comme indicateurs les résultats des scrutins dans les États d’Ekiti, d’Anambra et d’Osun.

Le président a fait cette déclaration lorsqu’il a reçu les membres du Forum des gouverneurs progressistes, PGF, dirigé par le président du Forum et gouverneur de l’État de Kebbi, Atiku Bagudu, à la State House.

Il a souligné que “la non-ingérence dans les élections donne du crédit au processus politique, assure la participation et l’inclusion, et montre que le parti au pouvoir respecte l’électorat”.

Le Président Buhari a affirmé que sous sa direction, l’APC continuerait à respecter les Nigérians en s’assurant que leurs votes comptent et que la voix du peuple compte dans le choix des dirigeants politiques à différents niveaux.

Il a déclaré : “Je veux que les Nigérians sachent que nous les respectons, et que nous leur montrions que nous leur permettons de voter qui ils veulent. Nous avons tous été témoins de ce qui s’est passé dans les États d’Anambra, d’Ekiti et d’Osun. Ce qui s’est passé dans ces États me donne beaucoup d’espoir que nous réussissons.”

Pour les prochaines élections de 2023, le président Buhari a déclaré que “le gouvernement veillera également à ce que les Nigérians ne soient pas intimidés, ou humiliés par ceux qui occupent des postes, ou les plus privilégiés”.

“Nous ne permettrons à personne d’utiliser ses ressources personnelles ou son influence pour intimider d’autres Nigérians. Nous ne permettrons pas l’intimidation matérielle, morale ou physique. C’est le genre de leadership qui peut émerger et consolider notre nation.

“Dans six mois, les Nigérians apprécieront le gouvernement de l’APC qui leur montrera que nous sommes sincères et que nous les respectons.”

Le président Buhari a exhorté les dirigeants politiques du parti à intensifier leurs efforts pour “réfléchir, se réunir et élaborer des stratégies pour les élections de 2023.”

Le président du PGF, Atiku Bagudu, a remercié le président pour son leadership, guidé par la sagesse et la prévoyance, affirmant que l’économie nigériane a connu une croissance, malgré les défis.

Bagudu a ainsi déclaré : “Nous voulons vous féliciter pour la trajectoire positive de l’économie, avec une croissance de 3,5 % au deuxième trimestre, contre 3,1 % au premier trimestre de cette année. Des projets d’infrastructure sont en cours dans certaines parties du pays, et le programme d’intervention sociale est en expansion.”

Le gouverneur a précisé que la trajectoire de croissance avait défié les prédictions initiales de certaines institutions multilatérales, affirmant que la Banque mondiale et d’autres institutions avaient reconnu la résilience de l’économie et revu leurs positions.

Il a ajouté : “Votre Excellence, à l’heure où nous parlons, la sécheresse sévit en Europe et en Chine. La guerre Ukraine-Russie fait des ravages dans les économies. Au Royaume-Uni, il y a un rationnement de l’électricité et des pénuries d’énergie en Chine.

“Alors que d’autres pays interdisent l’exportation de produits alimentaires, nous nous préparons à une production accrue, malgré les inondations dans des endroits comme l’État de Jigawa. Nous prenons note de vos instructions pour le déblocage de 40 000 tonnes de céréales.

“Nous notons également les efforts déployés pour améliorer la sécurité et les mesures visant à réduire le vol de pétrole.

Le président du PGF a déclaré au Président que certains gouverneurs de l’APC se présentaient aux élections pour un second mandat en 2023 avec des résultats impressionnants lors de leur premier mandat.

Il a indiqué : “Nous prenons note de la déclaration de l’ASUU. Nous nous souvenons de l’appel lancé par le Président à l’ASUU lors de notre visite à Daura pour qu’elle prenne en compte l’avenir des étudiants.

“Nous ne nous attarderons pas sur ce point maintenant. Nous sommes prêts à accepter toute négociation en vue d’une résolution.”

Le gouverneur de l’État de Kebbi a félicité le secrétaire au gouvernement de la Fédération, Boss Mustapha, et le chef de cabinet du président, le professeur Ibrahim Gambari, pour leur fermeté et leur gestion.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.