Le ministre des Communications annonce une alphabétisation numérique de 95% d’ici 2030

Détails avec Na'ankwat Dariem, Abuja

0 182

Le ministre des Communications et de l’Économie numérique, le professeur Isa Pantami, a déclaré ce week-end à Gombe que la marche du Nigéria vers l’atteinte d’une alphabétisation numérique de 95 % en 2030, telle que contenue dans la politique et la stratégie nationales de l’économie numérique (NDEPS), 2020 – 2030, semble maintenant plus prometteuse que jamais.

M. Pantami, qui a présidé la remise des diplômes aux participants à une formation de deux semaines sur la création d’emplois numériques pour le Nord-Est à Gombe, facilitée par la Nigerian Communications Commission (NCC), a déclaré : “La raison pour laquelle nous formons les citoyens est que les compétences numériques ne sont plus considérées comme un luxe, mais comme des nécessités requises dans toutes les affaires que vous faites. Si vous voulez réussir, vous devez avoir des compétences numériques.”

Selon le ministre, “les TIC ne sont pas seulement un secteur indépendant, mais le principal catalyseur de tous les autres secteurs aujourd’hui. Elles permettent des opportunités dans l’éducation, la santé, l’agriculture, la sécurité, la défense, la fabrication, le commerce, l’investissement et l’industrie.”

Il a donc exhorté les participants à adopter des entreprises axées sur l’innovation et à utiliser la formation qu’ils ont reçue pour améliorer leur statut économique et faire du Nigeria un endroit meilleur.

“Nous devons utiliser les TIC afin d’améliorer la situation de notre pays. Nous devons utiliser les TIC même pour nos avantages économiques personnels, entre autres. Par conséquent, nous voulons vous encourager à ne pas perdre votre temps en ligne, mais plutôt à utiliser les connaissances que vous avez acquises pour améliorer le Nigeria et, dans le même temps, en tirer de nombreux avantages économiques”, a-t-il ajouté.

Le ministre a souligné que les récents rapports du Bureau national des statistiques (NBS) sur les performances de chaque secteur de l’économie, qui indiquent une contribution sans précédent des TIC de 18,44 % à l’économie, sont très encourageants quant aux perspectives de l’industrie qui répondent aux attentes des politiques pertinentes.

“Donc, par implications, nous avons établi un record l’année dernière et nous avons dépassé ce record ce deuxième trimestre de 2022 sans impliquer les services numériques. Seul le secteur des TIC a contribué à hauteur de 18,44 %, ce qui peut être attribué aux politiques que nous avons introduites dans le secteur”, a-t-il précisé.

Il a ajouté que la formation, qui a eu lieu dans neuf autres États, dont le territoire de la capitale fédérale, sera dispensée dans les autres zones géopolitiques.

La formation à la création d’emplois numériques est un programme de deux semaines destiné aux jeunes désireux de développer et d’améliorer leurs compétences en matière de TIC afin de promouvoir et de renforcer la croissance dans l’économie numérique encore inexploitée et commercialement viable, tant au niveau local que mondial.

Chaque participant à la formation a reçu des packs de démarrage comprenant un ordinateur portable avec des accessoires, un modem MiFi avec trois mois d’abonnement aux données, et de l’argent.

Leave A Reply

Your email address will not be published.