Le secteur des TIC au Nigeria contribue à hauteur de 18,44 % au PIB au deuxième trimestre 2022

Propos recueillis par Na'ankwat Dariem

0 52

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont contribué à hauteur de 18,44 % au produit intérieur brut (PIB) du Nigeria au cours du deuxième trimestre de 2022.

C’est ce qu’a déclaré le Bureau national des statistiques (NBS) dans son rapport sur le produit intérieur brut du Nigeria pour le deuxième trimestre 2022, publié le 26 août 2022.

Selon le NBS, le secteur des TIC se compose de quatre activités : les télécommunications et les sociétés d’information, l’édition, la fabrication d’images animées, d’enregistrements sonores et de musique, et la radiodiffusion. La progression du secteur a été largement soutenue par les actions du sous-secteur des télécommunications, qui a contribué à hauteur de 9,49 % au PIB.

Le ministre des communications et de l’économie numérique, le professeur Isa Pantami, a qualifié de sans précédent la contribution remarquable du secteur des technologies de l’information et des communications (TIC) au produit intérieur brut (PIB) du Nigeria au deuxième trimestre de 2022.

L’assistant technique du ministre, le Dr Femi Adeluyi, qui a révélé cela dans une déclaration à Abuja, a déclaré que le secteur, sous la direction du professeur Pantami, a continué à jouer un rôle clé dans la croissance de l’économie du Nigeria.

“Il s’agit de la contribution la plus élevée des TIC au PIB, ce qui est vraiment sans précédent et marque la troisième fois que le secteur a atteint une contribution sans précédent au PIB du Nigeria pendant le mandat du ministre, au premier trimestre 2020, au deuxième trimestre 2021 et maintenant au deuxième trimestre 2022.

Selon le ministre, “le secteur pétrolier a contribué à hauteur de 6,33 % au PIB réel total au deuxième trimestre 2022, ce qui est inférieur à sa contribution au deuxième trimestre 2021 et au premier trimestre 2022, où il a contribué à hauteur de 7,42 % et 6,63 % respectivement.

“La contribution du secteur non pétrolier a augmenté de 4,77% en termes réels, ce qui a donné lieu à une contribution de 93,67% au PIB de la nation au T2 2022, plus élevée que celle du T2 2021 et du T2 2022, où elle était respectivement de 92,58% et 93,37%.

Le professeur Pantami a expliqué que la contribution croissante du secteur des TIC au PIB est le résultat de l’engagement de l’administration dirigée par le président Muhammadu Buhari en faveur du développement de l’économie numérique.

“La mise en œuvre diligente de la politique et de la stratégie nationales en matière d’économie numérique (NDEPS) pour un Nigeria numérique, l’engagement des parties prenantes et la création d’un environnement favorable ont tous joué un rôle important dans cette réalisation.

“Le soutien du président Muhammadu Buhari a grandement contribué à l’évolution impressionnante du secteur.

“La contribution sans précédent des TIC au PIB du Nigeria peut également être attribuée au leadership dynamique et axé sur les résultats du secteur. Le rapport sur le PIB a montré à quel point le secteur des TIC est essentiel à la croissance de l’économie numérique de notre pays et, par extension, à l’économie générale”.

Le ministre a félicité toutes les parties prenantes de l’écosystème de l’économie numérique pour cette nouvelle réjouissante.

Il a appelé tous les secteurs à tirer parti de la nouvelle orientation du gouvernement nigérian vers l’économie numérique pour permettre et améliorer leurs processus grâce à l’utilisation des TIC, ajoutant que “cela améliorerait la production de tous les secteurs de l’économie et stimulerait le PIB du Nigeria”.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.