Le Nigeria s’engage à mettre fin aux différends frontaliers avec le Cameroun

Détails avec Salihu Ali, Abuja

0 47

Le gouvernement nigérian a exprimé sa détermination à résoudre à l’amiable les quelques désaccords frontaliers avec la République du Cameroun.

Le chef de la délégation nigériane, le procureur général de la Fédération et ministre de la Justice, Abubakar Malami, SAN, a fait cette déclaration lors de la trente-quatrième session de la Commission mixte Cameroun-Nigeria, CNMC, qui s’est tenue à Abuja, la capitale du Nigeria.

Malami a maintenu que le Nigeria s’est engagé à exécuter rapidement et avec succès les mandats de la Commission mixte.

Il a noté que les points de désaccord ont été réduits à trois seulement.

Malami a appelé les experts à faire preuve de pragmatisme afin de parvenir à un consensus dans les trois domaines de désaccord.

Il a déclaré que “des solutions à l’amiable seraient trouvées dès que possible pour permettre l’achèvement des travaux”.

Lors de la session, le Nigeria et le gouvernement de la République du Cameroun ont montré leur engagement à travailler en étroite collaboration avec les parties pour identifier et encourager la mise en œuvre de projets d’infrastructures transfrontalières afin de renforcer la coopération économique et l’intégration des deux pays et de la région ouest-africaine.

La Commission Mixte a recommandé aux deux parties de finaliser l’accord sur l’exploitation conjointe des hydrocarbures le long de la frontière maritime.

Un Comminique publié à la fin de la session a noté que les parties concernées n’avaient pas la même compréhension de l’arrêt de la Cour Internationale de Justice (CIJ) sur le tracé de la frontière dans les localités de Rhoumski, Pillar 8 et Koja.

La Commission mixte a accepté de soumettre la question à la CIJ pour qu’elle clarifie sa décision.

Les deux pays ont félicité la sous-commission de la démarcation et l’équipe technique conjointe d’être parvenues à un accord sur le tracé de la frontière dans le village de Mabas.

Ils ont également félicité le comité directeur du projet et l’équipe technique de suivi pour la construction réussie de 327 piliers supplémentaires dans les montagnes d’Alantika, qui a été approuvée par la Commission mixte.

La Commission mixte Cameroun-Nigéria a été créée conformément au communiqué conjoint adopté lors d’un sommet à Genève le 15 novembre 2002.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.