Le Nigeria entame la révision de la réglementation de la sécurité et de la santé au travail

Propos recueillis par Helen Shok Jok, Abuja

0 46

Le Nigeria procède actuellement à la révision de sa réglementation en matière de sécurité et de santé au travail.

Cette démarche est conforme aux exigences de la politique nationale en matière de sécurité et de santé au travail et de la convention 187 de l’Organisation internationale du travail, qui traitent efficacement des problèmes de sécurité et de santé au travail.

Des représentants de l’Association consultative des employeurs du Nigeria (NECA), du Congrès des syndicats (TUC) et du Secrétaire général du Syndicat des travailleurs nigérians (NLC), entre autres parties prenantes, étaient présents à l’atelier de révision et de validation.

La secrétaire permanente du ministère fédéral du Travail et de l’Emploi, Mme Kachollom Daju, a déclaré que l’atelier de révision et de validation de deux jours pour la révision des réglementations obsolètes en matière de sécurité et de santé au travail permettra de relever les défis en matière de sécurité, de santé, de bien-être et de protection des travailleurs.

Elle a souligné l’importance d’un renforcement continu de la loi sur les usines par le biais de ses législations subsidiaires, conformément aux meilleures pratiques mondiales.

Selon elle, “la révision de ces règlements vise à améliorer la collecte de données, à réduire l’incidence des maladies, des blessures et des décès parmi les travailleurs, améliorant ainsi la génération de revenus et la productivité pour une croissance économique globale”.

La secrétaire permanente, qui était représentée par la directrice du département de la sécurité et de la santé au travail, Mme Laureate Adogu, a annoncé que les résultats de l’atelier de révision et de validation, avec les contributions des partenaires tripartites et d’autres parties prenantes, seraient transmis au Conseil exécutif fédéral (FEC) pour approbation, domiciliation et publication.

Elle a déclaré que le gouvernement continuerait à prendre des mesures proactives en vue de créer un environnement de travail plus sûr et plus sain au Nigeria, par le biais de programmes nationaux, de législations, de révisions législatives et de conventions collectives sur la sécurité et la santé au travail, conformément à l’agenda de l’OIT pour le travail décent et à la déclaration sur les principes et droits fondamentaux au travail.

Accueillant les parties prenantes, le directeur de la sécurité et de la santé au travail a présenté les mesures suivantes

Mesures de sécurité

Tamunomiete Lawson, a déclaré que l’exercice était devenu urgent en raison de l’augmentation du nombre de cas signalés de blessures et même de décès au travail.

Elle a souligné qu’avec la validation et la mise en œuvre ultérieure de la réglementation, les accidents du travail seraient réduits au strict minimum, rendant ainsi l’environnement de travail plus sûr pour toutes les catégories de travailleurs.

La réglementation, a-t-elle ajouté, servira de référence aux organisations des secteurs formel et informel de l’économie.

Le Nigeria dispose déjà d’une loi en vertu de laquelle les travailleurs qui se blessent dans l’exercice de leurs fonctions officielles sont indemnisés par le biais de la loi sur l’indemnisation des employés.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.