Un ancien émir exhorté les Nigérians à prier pour des dirigeants honnêtes et compétents

0 28

L’ancien émir de Kano, Khalifa Sanusi II, a exhorté les Nigérians à prier et à voter pour des dirigeants honnêtes et compétents afin de faire face à l’insécurité et aux autres défis du pays.

Il a fait cette déclaration lors de la réunion du Comité exécutif national (NEC) de la Jam’iyyatu Ansariddeen Attijaniyya, Nigeria, dimanche, à Abuja.

Sanusi, ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (CBN) et président général de l’organisation, a exhorté les Nigérians à être unis pour le développement national.

“Ce dont nous avons besoin pour l’avenir, c’est d’améliorer l’unité de la Dharikka et nos relations avec les autres musulmans et les autres Nigérians, et de jouer un rôle important en contribuant à l’avenir de ce pays.

“Nous devons prier avec force pour la paix et la stabilité au Nigeria afin qu’Allah nous donne des dirigeants compétents, honnêtes et qui servent les intérêts du peuple, d’autant plus que nous sommes confrontés à des élections à venir et à l’insécurité dans le pays ; en tant que musulmans, nous n’avons pas d’autres armes que la prière.

“J’ai donc demandé à chacun d’entre vous de continuer à prier Allah pour qu’il nous donne de bons dirigeants et nous protège contre les machinations de nos ennemis”, a ajouté M. Sanusi.

De son côté, le secrétaire national de l’organisation, Mallam Muhammad Yahaya, a indiqué que la réunion était, entre autres, pour discuter de la voie à suivre sur leurs contributions pour relever les défis auxquels la nation est confrontée et leurs contributions au développement national.

Pour les élections de 2023, il a exhorté les Nigérians à ignorer l’opposition au ticket musulman-musulman et à considérer la compétence des personnes concernées.

Au sujet de la grève actuelle de l’ASUU, M. Yahaya a ajouté qu’elle dépassait le cadre de l’enseignement universitaire et qu’il fallait agir au niveau de l’éducation de base, notamment l’éducation Almajiri, et du primaire.

Il a exhorté les enseignants en grève à reconsidérer leur position et à suspendre la grève.

Leave A Reply

Your email address will not be published.