Une enveloppe de 43,6 milliards de naira consacrée à la reconstruction des voies dans la région du Nord-est

Précisions de Timothy Choji, Abuja

0 131

Le Conseil exécutif fédéral a approuvé un montant de 43 milliards de naira consacrés à la reconstruction de routes dans cinq États de la région du Nord-est du Nigeria.

La ministre des Affaires humanitaires, de la Gestion des catastrophes et du Développement social, Sadiya Farouk, qui a révélé cela à la fin de la réunion du Conseil de cette semaine, a noté que l’approbation était destinée à la Commission de développement du Nord-est par le biais de laquelle les travaux de reconstruction seront effectués.

Mme Farouk a précisé que les États bénéficiaires sont Adamawa, Bauchi, Borno, Gombe et Yobe.

Elle a ajouté : “En ce jour du mercredi 24, le ministère des Affaires humanitaires, de la Gestion des catastrophes et du Développement social a présenté au Conseil, au nom de la Commission de développement du Nord-est, quatre mémos. Ces mémos concernent la reconstruction des routes dans cinq États de la région du Nord-est, à savoir Borno, Yobe, Adamawa, Gombe et Bauchi.

“En ce qui concerne Borno, nous avons une voie de 22,5 kilomètres qui doit être reconstruite. Il s’agit des routes Ngon-Koshode et Ngon-Dosmari-Zabamari-Kongologo-Kajari, pour un montant de 13 553 902 668,95 de naira.

”Le deuxième contrat concerne la reconstruction de la route de 53 kilomètres entre Gombe-Abba et Kirffi dans les États de Gombe et de Bauchi pour un montant de 11 697 355 449,61 N. Le troisième contrat est axé sur la route de 54 kilomètres entre Mutai et Gudal dans l’État de Yobe pour un montant de 12 199 182 845,70 N.

“Le quatrième est celui de l’État d’Adamawa, la route de Garkida, dont le montant du contrat s’élève à N6, 202 214 413,29, TVA de 7,5 incluse. La route de Garkida dans l’État d’Adamawa est située aux abords de la forêt de Sambisa.”

Selon la ministre, les routes ont été sélectionnées en collaboration avec les gouvernements des États concernés et d’autres parties prenantes essentielles.

Elle a ajouté qu’une fois achevées, les routes stimuleraient les activités économiques, renforceraient la sécurité et faciliteraient la libre circulation des biens et des personnes dans les cinq États.

“Le ministère collabore également avec le ministère des travaux publics et du logement au cofinancement de diverses routes dans la région du Nord-est. Comme vous le savez, la Commission de développement du Nord-est a été créée en 2017. Pour aborder les questions de reconstruction, de réadaptation et de réintégration des populations du Nord-est qui ont été touchées par l’insurrection.

“Nous sommes également en partenariat et en collaboration avec la Société nigériane des ingénieurs dans le domaine de l’engagement de consultants locaux réputés pour la conception et la supervision des principaux travaux, conformément à l’ordre exécutif cinq pour la promotion du contenu local dans les sciences, l’ingénierie et la technologie”, a-t-elle ajouté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.