Elections en 2023: la présidence assure les candidats de la mouvance APC de son soutien

Propos recueillis par Timothy Choji, Abuja

0 52

La présidence a déclaré qu’elle n’avait pas de candidats préférés en vue des élections générales de 2023, à l’exception des candidats du parti au pouvoir, le All Progressives Congress (APC).

L’assistant spécial principal du président pour les médias et la publicité, Garba Shehu, a déclaré que le président est un membre essentiel de son parti et qu’il soutiendra toujours les candidats du parti.

“La présidence tient à préciser, et par la même occasion à rassurer les membres fidèles du parti, que le président Muhammadu Buhari reste un “soldat discipliné” du All Progressives Congress (APC) et qu’il ne soutiendra, lors des prochaines élections, que les candidats présentés par le parti et aucun autre”, a-t-il indiqué.

Le porte-parole présidentiel a averti ceux qui sont en procès contre les candidats officiels du parti d’y réfléchir à deux fois.

“Il s’agit d’un avertissement aux membres décampés du parti et à certains autres qui sont toujours en procès contre les candidats officiels de l’APC : ils sont seuls et personne en dehors de la tente du parti ne doit faire le lien entre ce qu’ils font et le Président Buhari.

“Le président souhaite être cité pour dire qu’il est “l’occupant de la haute fonction de président par la grâce de Dieu qui a utilisé l’instrumentalité de l’APC pour le porter au pouvoir avec un verdict historique en 2015.” En 2019, il a été reconduit avec une plus grande majorité. Pour la première fois, un gouvernement non-PDP est arrivé au pouvoir avec une énorme majorité après 16 ans de la Quatrième République. Son refrain constant est le suivant : “Je ne trahirai ni ne saperai mon parti en soutenant des candidats autres que ceux de l’APC.”

Cette déclaration n’est pas dirigée contre un candidat en particulier. Toutefois, notre position est claire : seuls les candidats présentés par l’APC (All Progressives Candidates) bénéficieront du soutien du président et ce sont eux qu’il défendra. Cependant, nous accueillons favorablement le soutien des autres partis à nos candidats à tous les niveaux”, a-t-il souligné.

Il a également averti ceux qui utilisent le nom du Président ou de la Maison d’État pour se faire de la publicité et des gains faciles, de renoncer ou de faire face aux conséquences.

“Le président déclare qu’il continuera à soutenir le parti à tous les niveaux afin de faire respecter la discipline, la synchronisation et la coordination.

“Il a également demandé aux responsables de la Villa présidentielle et de ses environs, ainsi qu’à tous ceux qui s’adonnent à la langue de bois, de ne pas faire de déclarations controversées qui finissent par nuire au parti et au gouvernement, fournissant ainsi à l’opposition une arme à utiliser contre l’administration, le parti ou ses candidats lors des prochaines élections”, a-t-il ajouté.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.