Vidéo polémique : la Première ministre finlandaise négative au dépistage de drogues

0 121

Aucune drogue n’a été retrouvée dans les échantillons de la Première ministre finlandaise, Sanna Marin, qui a accepté de se soumettre à un test de dépistage après la publication, la semaine dernière, d’une vidéo la montrant faire la fête avec des amis, ont annoncé ses services lundi.

Le doute n’aura été que de courte durée. La Première ministre finlandaise, Sanna Marin, a été testée négative à un test de dépistage de drogue qu’elle a effectué pour “dissiper les soupçons”, a annoncé son entourage, lundi 22 août, après qu’une vidéo la montrant faire la fête ait suscité une vague de critique.

L’urine de Madame Marin a été testée pour la présence de différentes drogues comme la cocaïne, l’amphétamine, le cannabis et les opioïdes, a déclaré à l’AFP Iida Vallin, une conseillère spéciale de la Première ministre.

“Le test de dépistage de drogue de la Première ministre Sanna Marin datant du 19 août 2022 n’a pas révélé la présence de drogue”, a déclaré le cabinet de Madame Marin dans un communiqué, ajoutant que les résultats avaient été signés par un médecin.

“Le test était un test complet. Nous n’avons pas choisi la façon dont le test a été effectué”, a déclaré Iida Vallin.

Une vidéo qui avait fuitée la semaine dernière, montrant Sanna Marin, 36 ans, dansant et faisant la fête avec un groupe d’amis et des célébrités, avait crée la controverse dans le monde.

Énième critique 

Certains avaient interprété les commentaires entendus dans la vidéo comme faisant référence à des stupéfiants, ce qui avait fait l’objet de débats animés sur les réseaux sociaux et avaient été fermement rejetés par la Première ministre.

“Pour dissiper tout soupçon, j’ai fait un test de dépistage de drogue aujourd’hui”, avait déclaré Sanna Marin aux journalistes vendredi.

La Première ministre avait déjà dit qu’elle avait “passé une soirée avec des amis” et que les vidéos avaient “été filmées dans des lieux privés”.

Elle avait admis avoir bu de l’alcool. En plus d’avoir réfuté avoir pris de la drogue, elle a ajouté ne pas avoir été témoin d’une quelconque prise de drogue par les personnes présentes.

“Jamais de ma vie, et pas même dans ma jeunesse, je n’ai pris de la drogue”, a-t-elle déclaré.

 

Avec AFP et Reuters 

Leave A Reply

Your email address will not be published.