L’agence de lutte contre les stupéfiants intercepte des drogues illégales à destination de 7 États au Nigéria

Reportage du presse Salihu Ali, Abuja.

0 125

Plus de 2,3 mille millards de comprimés d’opioïdes pharmaceutiques illicites et d’autres substances psychoactives destinés à être distribués dans sept États du nord du Nigeria ont été interceptés par les agents de la National Drug Law Enforcement Agency (NDLEA) lors d’une série d’opérations d’interdiction menées la semaine dernière.

Les États concernés sont Borno, Kano, Kaduna, Sokoto, Zamfara, Gombe et Nasarawa.

Un communiqué du porte-parole de l’agence, M. Femi Babafemi, indique qu’au total, deux mille millards,trois cent vingt-cinq mille, cinq cent cinquante-trois (2 325 553,00) comprimés et gélules de Tramadol, Pregabalin, Hypnox, Diazepam et Exol-5, ainsi que 7 353 bouteilles d’une nouvelle substance psychoactive appelée localement Akuskura, destinés aux sept États, ont été saisis à Kaduna, Kogi, Sokoto et dans le FCT.

À Kaduna,le vendredi 12 août lors d’une opération de suivi à Kano, un trafiquant de drogue, Umar Sanusi, a été arreté et ramené à Kaduna où sa cargaison de 50 cartons de prégabaline 300 mg, contenant 750 000 gélules, pesant 375 kg,a été comptée, pesée en sa présence et saisie précédemment sur la voie  d’Abuja-Kaduna.

Le même jour, “les agents de la NDLEA ont également intercepté le long de la voie express d’Abuja-Kaduna 7 068 bouteilles d’une nouvelle substance dangereuse appelée Akuskura destinée à Kaduna, Zamfara, Gombe, Kano et Borno”.

Les destinataires à Kaduna et Zamfara ont été arrêtés lors d’opérations de suivi. Le lendemain, samedi 13 août, 285 bouteilles de NPS ont été récupérées chez un dealer, Abubakar Ahmad, le long de la même autoroute”, explique le communiqué.

A Kogi, “696 000 comprimés de Tramadol et d’Exol-5, entre autres, chargés dans un camion à Onitsha, dans l’Etat d’Anambra, et se dirigeant vers Maiduguri, dans l’Etat de Borno, ont été saisis le long de la voie d’Okene-Abuja le vendredi 19 août, tandis que les agents de la NDLEA ont également récupéré 300 000 comprimés de Diazepam chez un suspect, Faruku Bello, 30 ans, dans l’Etat de Sokoto le mercredi 17 août”.

La déclaration indique que les agents de lutte contre les stupéfiants de l’Agence à Abuja FCT ont également intercepté ce week-end un bus chargé de 323 200 comprimés de Tramadol 225mg et autres à Onitsha, dans l’Etat d’Anambra, en direction de l’Etat de Nasarawa.

“Le conducteur du véhicule, Osita Nwobodo, 45 ans, qui a tenté en vain de compromettre les agents, est maintenant en détention.”

Par ailleurs, un grand importateur de la variante Loud du cannabis en provenance des États-Unis, Abibu Afis Sola, et un grand-père de 63 ans qui expédie des substances illicites à sa fille à Dubaï, aux Émirats arabes unis, figurent parmi les personnes arrêtées par les agents de la NDLEA à l’aéroport international Murtala Muhammed, MMIA, Ikeja Lagos.

Pendant ce temps, un agent de fret, Mlle Njoko Elizabeth, 37 ans, a été arrêté pour avoir tenté d’exporter 250 grammes de Tramadol et de cannabis à Dubaï via le hangar d’exportation de NAHCO.

“Les produits stupéfiants étaient dissimulés dans quelques gallons d’huile de palme et de miel, qui étaient emballés parmi des produits alimentaires et des accessoires pour cheveux”.

Toujours à l’aéroport de Lagos, 249 600 comprimés de Tramadol 225mg ont été récupérés dans une cargaison en provenance d’Inde au hangar d’importation SAHCO du MMIA.

“La cargaison, arrivée d’Inde via Addis Abeba sur un vol d’Ethiopian Airline le 4 août, a été évacuée le mercredi 17 août après avoir été saisie.

Par ailleurs, un passager à destination de l’Italie, Oziengbe Ehighalua Andrew, 55 ans, a été arrêté le vendredi 19 août avec 600 grammes de Tramadol 200mg alors qu’il tentait d’embarquer sur le vol Royal Air Maroc à destination de l’Italie, via Casablanca.

Dans la même veine, sept cartons de feuilles de khat d’un poids total de 295 kg ont été saisis au hangar d’importation NAHCO de l’aéroport de Lagos.

“La cargaison est entrée au Nigeria en provenance de Tanzanie via Le Caire sur Egypt Air”.

Par ailleurs, des agents du l’investigation Generale Directorate d’Operation (DOGI) de la NDLEA attachés à des sociétés de messagerie ont intercepté 11,36 kg d’héroïne et de cannabis emballés pour les EAU, les Pays-Bas et l’Omar.

“Les drogues étaient dissimulées dans du dictionnaire, du fancy light et de la crème pour le corps”.

Dans l’État du Niger, 139 sacs et 176 blocs compressés de cannabis chargés à Ogere, dans l’État d’Ogun, et se dirigeant vers Zaria, dans l’État de Kaduna, ont été saisis par les agents de la NDLEA le long de la route Abuja-Kaduna, à Suleja, dans un véhicule de société, tandis que le conducteur, Sani Mohammed, 44 ans, et son assistant, Abubakar Abubakar, 30 ans, ont été arrêtés.

Le chef exécutif de la NDLEA, le Brig. Gen. Mohamed Buba Marwa (Rtd) a félicité les officiers et les hommes des commandements concernés pour les arrestations et les saisies.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.