Nigeria : un institut lance une formation sur la gestion postrécolte des cultures

0 88

L’Institut nigérian de recherche sur les produits stockés (NSPRI) a lancé une formation sur la gestion des cultures après récolte pour les agricultrices du nord du pays.

La directrice exécutive du NSPRI, Dr Patricia Pessu, s’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture à Kano mercredi, a déclaré que l’objectif de la formation était d’encourager l’autonomie, l’auto-emploi et la productivité chez les femmes rurales, ajoutant qu’elle contribuera également à réduire les pertes de grains après récolte.

Le Dr Olaleye Oladimeji, représentant le coordinateur zonal du NSPRI à Kano, a souligné que l’institut avait pour mission de maintenir la qualité, la sûreté et la sécurité des aliments dans le pays.

Elle a déclaré : “Les femmes rurales sont principalement engagées dans l’agriculture ; il est donc opportun pour elles d’acquérir des connaissances qui leur permettront de s’engager et d’exceller dans l’agrobusiness, qui est un atout essentiel pour atteindre une sécurité alimentaire durable.”

Pessu a exhorté les bénéficiaires à transmettre ce qu’elles ont appris à d’autres femmes dans leurs régions respectives.

Le directeur des services agricoles du ministère de l’Agriculture et des Ressources naturelles de l’État de Kano, Alhaji Abdulkadir Sanusi-Madobi, a indiqué à son tour que la formation contribuerait à réduire les pertes économiques des cultures après la récolte, soulignant que les femmes sont des acteurs essentiels de l’agriculture et de la transformation des aliments.

M. Sanusi-Madobi a également indiqué que le gouvernement de l’État avait soutenu les femmes rurales en leur fournissant des intrants agricoles et en les formant à diverses pratiques agricoles.

Selon lui, ce développement permettra d’améliorer la productivité agricole et de parvenir à la sécurité alimentaire dans l’État.

Leave A Reply

Your email address will not be published.