Nigéria: distribution des intrants aux agriculteurs dans l’État de Katsina

0 120

Le gouvernement nigérian a fourni des intrants agricoles, des équipements et des semences à pas moins de cent cinquante petits exploitants agricoles de l’État de Katsina, afin de stimuler les activités agricoles.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Dr Muhammad Mahmud Abubakar, a inauguré la distribution des intrants et des équipements aux petits exploitants agricoles de l’État.

Abubakar a noté que ce développement faisait partie des efforts du ministère en vue d’atténuer les impacts négatifs de l’insécurité et de la pandémie de COVID-19 sur les petits exploitants agricoles.

Représenté par M. Ukata Benard, le ministre a ajouté que cette initiative permettrait d’éviter la crise alimentaire imminente dans le pays, aggravée par la guerre russo-ukrainienne.

Selon M. Abubakar, le ministère avait distribué différents équipements, des semences améliorées et des plants de diverses cultures aux agriculteurs des États d’Osun, du Plateau, de Kaduna, de Taraba et d’Edo dans le but de soutenir les petits exploitants agricoles.

Ses propres mots : “Dans le cadre de cette distribution d’intrants, au moins 35 % des intrants sont destinés aux agricultrices, conformément à l’objectif fixé dans le plan et les politiques nationales en matière d’égalité des sexes du ministère, lesquels visent à garantir des opportunités accrues aux femmes, tandis que 15 % sont destinés aux agriculteurs ayant des besoins particuliers. Ce n’est que de cette manière que nous pourrons stimuler la croissance de l’agriculture et éclairer l’avenir des jeunes Nigérians et Nigérianes.”

Le ministre a donc exhorté les bénéficiaires à faire un usage judicieux des intrants afin de produire de la nourriture à la nation, invitant les autres parties prenantes à fournir un soutien similaire aux petits exploitants agricoles afin d’améliorer leur capacité de production.

Pour sa part, le président de la commission de la Chambre sur la production et les services agricoles, l’honorable Muntari Dan-Dutse, a appelé toutes les agences de sécurité et les autres parties prenantes à mettre fin à la criminalité et au banditisme dans le pays.

Dan-Dutse, qui est également le membre représentant la circonscription fédérale de Funtua/Dandume à Katsina, a noté : “Malheureusement, notre expérience dans le cas récent de l’émergence soudaine de l’insécurité et des activités de banditisme, qui en fait, paralysent l’économie, l’engagement social et injectent une peur constante, est une menace amère pour l’agriculture. Nous devons fournir un effort collectif et assumer la responsabilité de chaque Nigérian responsable, quelles que soient ses différences. Nous devons être assez audacieux pour travailler ensemble avec toutes les agences de sécurité concernées et les autres parties prenantes afin d’avoir l’opération soutenue et coordonnée pour mettre fin aux malheureuses et tristes situations de criminalité et de banditisme auxquelles le pays est confronté.”

Entretemps, on a appris que les articles distribués comprennent une tonne de semences certifiées de riz et de maïs, 700 unités de pulvérisateur à dos, 1 200 litres de différents stimulateurs de croissance organiques, 100 unités de semoir manuel, du glyphosate, 7 unités de batteuse de maïs, 15 unités de récolteuse de maïs, entre autres.

Leave A Reply

Your email address will not be published.