Lancement d’un mécanisme de financement des start-ups au Nigeria

Le point avec Toyin Ajadi, Lagos

0 151

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a lancé à Lagos, au Sud-ouest du Nigeria, une initiative de financement de startups baptisée Timbuktoo, destinée à mobiliser et à investir dans de nouvelles startups en Afrique.

L’initiative devrait permettre de consacrer un milliard de dollars de fonds publics et privés à la mobilisation et à l’investissement de nouvelles entreprises sur le continent au cours des dix prochaines années.

On s’attend à ce que Timbuktoo contribue à la création de centres de startups dans d’autres pays africains comme le Ghana, le Kenya, l’Afrique du Sud et Dakar.

Les autres pays qui bénéficieront de ces initiatives sont le Sénégal, le Rwanda, le Maroc et l’Égypte.

Les hubs panafricains, qui devraient commencer à fonctionner en 2023, auront différents domaines de concentration allant de l’AgriTech à la Fintech, entre autres.

L’initiative Timbuktoo, lancée en 2021, vise à couvrir environ 18 pays africains d’ici à 2023, dans l’espoir d’inciter les jeunes à innover et à réfléchir dans le domaine technologique.

Leave A Reply

Your email address will not be published.