Nigeria : lancement d’un projet national d’autonomisation de la jeunesse en agriculture moderne

0 75

Le gouvernement fédéral, par le biais de l’Agence nationale pour les infrastructures scientifiques et techniques (NASENI), a lancé un programme national d’autonomisation des jeunes et d’acquisition de compétences sur l’utilisation des techniques agricoles modernes.

S’exprimant lors de la cérémonie de lancement du programme dans l’État de Kebbi lundi, le vice-président exécutif et directeur général de NASENI, le professeur Mohammed Sani Haruna, a révélé que le programme formera 100 jeunes par zone géopolitique du pays.

Selon lui, l’initiative a été conçue en réponse à la directive claire du président Muhammadu Buhari sur la diversification économique par l’agriculture.

M. Haruna a ajouté que cet exercice était un signe de la détermination de l’administration Buhari à donner du pouvoir aux jeunes et à sortir l’agriculture nigériane de la simple subsistance.

Le patron de la NASENI a expliqué que tous les pays développés du monde ont commencé par l’agriculture et sont ensuite devenus grands grâce à l’introduction de techniques modernes, de la science et des innovations dans la pratique de l’agriculture dans leur voyage vers l’industrialisation.

Pour sa part, le procureur général de la Fédération et ministre de la Justice, Abubakar Malami (SAN), qui a présidé l’événement, a indiqué que le président était déterminé à s’attaquer au taux élevé de chômage des jeunes, à la pauvreté et à l’insécurité alimentaire, et qu’il tenait à la transformation industrielle du pays.

Selon lui, le programme vise essentiellement à sortir les jeunes de la rue, à répondre à leur réticence, à accroître la sécurité alimentaire et à rendre l’agriculture très attrayante pour les jeunes.

L’AGF a déclaré que la zone géopolitique du Nord-Ouest était connue pour l’agriculture en tant qu’occupation générale, ce qui a motivé l’introduction de l’agriculture moderne pour les jeunes de la zone.

“Il faut savoir que 70 % des jeunes et de la main-d’œuvre nigériane vivent dans les zones rurales. Par conséquent, le fait que la NASENI les cible avec de nouveaux outils et techniques agricoles revient à mettre une cheville ronde dans un trou rond”, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le gouverneur de l’État de Kebbi, le sénateur Abubakar Atiku Bagudo, a noté que cette initiative était une preuve évidente de la volonté de transformer le pays grâce à l’utilisation de la science, de la technologie et de l’innovation.

Bagudo a demandé aux stagiaires de commencer à rêver de devenir des milliardaires et des millionnaires en s’engageant dans l’agriculture moderne, y compris l’élevage et/ou en devenant des entrepreneurs agricoles prospères.

Parmi les équipements et les outils agricoles fabriqués par la NASENI et remis aux stagiaires figuraient des machines à planter des graines, des machines d’irrigation, des pompes à eau et des pulvérisateurs d’insecticide.

Leave A Reply

Your email address will not be published.