Des fonds supplémentaires alloués à la Commission du Delta du Niger pour un audit médico-légal

Précisions de Timothy Choji, Abuja

0 106

Le Conseil des ministres a approuvé des frais supplémentaires de 765 millions de naira consacré à l’audit médico-légal des activités de la Commission de développement du Delta du Niger (NDDC).

Révélation faite par le ministre des Affaires du Delta du Niger, Umana Okoh, lors d’un briefing aux correspondants de la State House à la fin de la réunion du Conseil présidée par le Président Muhammadu Buhari.

D’après ses mots : “Aujourd’hui, lors de la réunion du Conseil exécutif fédéral, le mémo sur les coûts supplémentaires de la réalisation de l’exercice d’audit médico-légal a été examiné et approuvé par le Conseil. Vous vous souviendrez que pour cet exercice, un consultant principal a été nommé, qui a dû travailler avec 16 autres auditeurs sur le terrain et la zone initiale du contrat, qui couvrait les consultants principaux et les auditeurs légaux sur le terrain, était de 1,786 milliards de naira.

“Ces auditeurs ont depuis lors terminé leur travail mais, au prix de ce travail, on a découvert qu’ils devaient s’occuper de beaucoup plus de projets que ce qui avait été initialement prévu.

“Et l’exercice a également pris sept mois supplémentaires. Le nombre total de projets supplémentaires examinés par les auditeurs était de 3 773. Ainsi, en raison du nombre supplémentaire de projets et du temps supplémentaire pris, le Conseil a approuvé aujourd’hui une somme supplémentaire révisée de N765, 974, 975.50 pour couvrir les travaux supplémentaires effectués par les auditeurs légistes.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.