Vladimir Poutine accuse les États-Unis de faire traîner le conflit ukrainien

0 154

Alors qu’un premier navire de l’ONU chargé de céréales a quitté mardi l’Ukraine en direction de l’Afrique, le président  russe Vladimir Poutine a accusé Washington de faire traîner le conflit ukrainien.

Le président français Emmanuel Macron s’entretiendra par téléphone mardi en fin de matinée avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky de la situation à la centrale nucléaire de Zaporijjia, sous contrôle russe dans le sud de l’Ukraine et cible récurrente de frappes.

Les deux dirigeants s’entretiendront “notamment pour aborder la situation autour de la centrale de Zaporijjia”, a annoncé la présidence française. La centrale, la plus grande d’Europe, a été prise début mars par les troupes russes, au début de leur invasion de l’Ukraine lancée le 24 février.

Le président russe Vladimir Poutine a accusé mardi les États-Unis de faire traîner le conflit ukrainien et chercher à “déstabiliser” le monde avec une récente visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi.

“La situation en Ukraine montre que les États-Unis cherchent à faire traîner ce conflit. Et ils agissent de la même manière en instiguant le potentiel conflictuel en Asie”, a déclaré le président russe dans une adresse à la Conférence internationale sur la sécurité à Moscou, disant voir dans le voyage de Nancy Pelosi à Taïwan “une stratégie consciente visant à déstabiliser la situation dans le monde”.

Un incendie ayant provoqué une explosion des munitions s’est produit mardi matin dans une base militaire russe en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie, a annoncé le ministère russe de la Défense russe.

Le feu s’est déclaré vers 3 h 15 GMT dans un dépôt de munitions temporaire d’une base russe dans le district de Djankoï (nord), a précisé le ministère dans un communiqué, cité par les agences de presse russes. Selon le gouverneur de la Crimée, Sergueï Aksionov, deux civils ont été blessés.

L’Ukraine a la capacité d’exporter 3 millions de tonnes de céréales depuis ses ports en septembre et pourrait à l’avenir être en mesure d’exporter 4 millions de tonnes par mois, a expliqué mardi le vice-ministre de l’Infrastructure, Yuriy Vaskov.

Le premier navire humanitaire affrété par l’ONU pour transporter des céréales ukrainiennes a quitté mardi le port de Pivdenny, dans le sud de l’Ukraine, avec quelque 23 000 tonnes pour l’Afrique, a annoncé le ministère ukrainien de l’Infrastructure.

“Le navire ‘Brave Commander’ avec du grain pour l’Afrique a quitté le port de Pivdenny. Ce matin, le cargo est parti pour le port de Djibouti, où les vivres seront livrées à l’arrivée aux consommateurs en Éthiopie”, a indiqué le ministère sur Telegram.

Au total, cinq nouveaux navires chargés de céréales ont pu quitter l’Ukraine mardi matin, ont annoncé les autorités turques, ukrainiennes et l’ONU.

 

Avec AFP et Reuters

Leave A Reply

Your email address will not be published.