”Okadigbo n’a pas été nommé porte-parole du parti” (Parti travailliste LP)

0 102

Le Parti travailliste (LP) affirme qu’il n’a pas nommé M. Charles Okadigbo comme porte-parole, comme l’avait annoncé le professeur Pat Utomi.

Une déclaration signée par M. Arabambi Abayomi, secrétaire national à la publicité, samedi à Abuja, stipule que le Front consultatif national (NCF) n’avait pas le pouvoir constitutionnel de procéder à des nominations pour le parti.

Abayomi a déclaré que seul le président national, Julius Abure, pouvait le faire.

“Notre attention a été attirée par la nouvelle, interceptée par plusieurs médias, qu’un certain M. Charles Okadigbo a été nommé porte-parole du Parti travailliste par le professeur Pat Utomi.

” Il n’est pas contesté que le LP n’a pas procédé à une telle nomination puisque Utomi, qui est le leader de la NCF, ne peut usurper la fonction de président national.

“Pour mémoire, Utomi, qui est le leader de la NCF, un affilié fort du LP, a présenté Charles Okadigbo comme le responsable des médias de la “Grande Tente”, un acronyme pour la NCF et aucune mention du LP n’a été faite sur cette plate-forme.

“Toutes les nominations par le LP sont faites par le bureau du président national et l’annonce est faite par le secrétaire national à la publicité sous la directive du président national “, a-t-il déclaré.

Selon M. Abayomi, pour plus de clarté, l’article 14, paragraphe 1(a) de la Constitution du Parti travailliste stipule ce qui suit :

“Le président national dirige le parti et préside toutes les réunions du Conseil exécutif national et du Comité de travail national du parti”.

Il a ajouté que la disposition constitutionnelle citée ci-dessus confère le pouvoir de toutes les nominations et de la direction uniquement à la personne et au bureau du président national.

“Le LP profite maintenant de cette occasion pour annoncer que le LP est guidé par la constitution dans toutes ses activités.

” En tant que tel, tous les membres du parti ainsi que les membres intéressés du public actuellement dans le LP devraient à partir de maintenant, prendre la précaution sérieuse que la fonction du président national en tant que chef du LP n’est pas en question,” dit-il.

Abayomi a donc exhorté tout le public à obéir à la constitution du Parti travailliste et à se laisser guider par les directives du parti.

Leave A Reply

Your email address will not be published.