Des jeunes nigérians initiés à la formation professionnelle

Explications de Salihu Ali, Abuja

0 72

Un groupe islamique au Nigeria, Al-Habibiyyah Islamic Society, en collaboration avec l’ambassade des États-Unis, a lancé un sommet éducatif consacré aux adolescents et des jeunes visant à les équiper avec des connaissances pratiques sur la façon “d’explorer les possibilités d’éducation aux États-Unis d’Amérique”.

En déclarant l’ouverture du sommet éducatif de 10 jours à l’Epitome Model Islamic School Mararaba, dans l’Etat de Nasarawa, l’ambassadeur Ridhwan Mustapha, président de l’Al-Habibiyyah Enlightenment and Dawah (Propagation), a noté que l’atelier visait à donner aux jeunes les bonnes informations sur l’éducation aux Etats-Unis, afin d’endiguer la migration illégale.

“C’est très important aujourd’hui car beaucoup de ceux qui émigrent illégalement le font parce qu’ils ne connaissent pas les bonnes voies pour réaliser leur rêve d’étudier aux États-Unis. Avec les bonnes informations, ils feront désormais de bons choix”, a-t-il révélé.

Mme Folashade Adebayo, conseillère en éducation à l’ambassade américaine à Abuja, a présenté aux adolescents les différentes étapes que les jeunes Nigérians peuvent explorer pour être admis dans les universités américaines aux niveaux du premier et du deuxième cycle, ainsi que pour obtenir des bourses.

“Il est important d’obtenir de très bonnes notes et d’être régulier dans ses résultats. Il est tout aussi important de s’engager dans d’autres activités, comme être préfet à l’école, faire du bénévolat et d’autres activités extrascolaires importantes, qui augmenteront vos chances d’obtenir des bourses d’études”.

“Il s’agit d’un partenariat entre personnes et nous croyons en l’éducation des jeunes Nigérians, ce qui est l’objectif principal de notre mission”, a-t-elle ajouté.

En plus d’offrir des possibilités d’éducation aux adolescents, l’imam en chef national de la société islamique Al-Habibiyyah, Fuad Adeyemi, a souligné que le programme vise également à doter les adolescents de compétences dont ils auront besoin lorsqu’ils entreront dans le monde des adultes.

“Si vous voyez la façon dont le monde va maintenant avec les types de médias sociaux, les mauvaises choses, les drogues, le crime, etc. Nous sommes déterminés à changer les choses”.

L’imam Adeyemi a ajouté que, conformément au thème du programme “VIVRE POSITIVEMENT DIFFÉRENT”, les jeunes enfants seront exposés à la discipline morale pour pouvoir faire les choses correctement.

C’est, selon lui, la raison du protocole d’accord avec le département de l’éducation de l’ambassade des États-Unis, qui vise à “les exposer à des possibilités de bourses d’études aux États-Unis, afin de les inciter non seulement à prier, mais aussi à en faire de meilleurs citoyens.”

L’atelier de 10 jours destiné aux adolescents est parrainé par la Fondation MacArthur.

Leave A Reply

Your email address will not be published.