Nigéria: la Chambre du commerce exhortée à l’éthique et l’intégrité des affaires

Précisions de Salihu Ali, Abuja

0 288

L’agence anti-corruption du Nigeria, la Commission de lutte contre des crimes économiques et financiers (EFCC), a demandé à la Chambre de commerce, d’industrie, de mines et d’agriculture du Nigeria (NACCIMA) d’adhérer aux meilleures pratiques commerciales et d’encourager ses membres à faire de l’intégrité et de la conduite éthique leurs mots d’ordre dans leurs engagements commerciaux.

Le président exécutif de la commission, Abdulrasheed Bawa, a fait cette déclaration lors de la réception d’une délégation de la NACCIMA qui a rendu une visite de courtoisie à l’EFCC au siège de la commission à Abuja.

M. Bawa, qui s’est exprimé par l’intermédiaire du secrétaire de la Commission, George Ekpungu, a noté que l’EFCC accueillerait toujours favorablement les propositions commerciales qui mettent l’accent sur l’intégrité et a chargé la direction de la NACCIMA d’encourager ses membres à exercer leurs activités en tenant compte des meilleures pratiques.

Le président national de NACCIMA, John Udeagbala, a précisé que la visite à l’EFCC avait pour but de demander une exemption pour ses membres des processus rigoureux d’obtention de certificats de l’Unité spéciale de contrôle contre le blanchiment d’argent, SCUML.

“Notre chère association est au courant de la suspension de la délivrance des certificats de l’Unité spéciale de contrôle contre le blanchiment d’argent (SCUML). Au fil du temps, nos membres se sont plaints de leur difficulté à obtenir ce certificat, ce qui a effectivement affecté la facilité de faire des affaires et le respect des engagements contractuels.”

“Nous vous demandons donc d’user de vos bons offices pour exempter les membres de la NACCIMA de passer par les rigoureux processus de demande lorsque la suspension sera finalement levée”, a-t-il plaidé.

Raisons de la suspension de SCUML

Le président de l’EFCC a expliqué que la Commission avait suspendu la délivrance des certificats de la SCUML à la suite de la promulgation de la loi 2022 sur le blanchiment d’argent et de la loi 2022 sur le terrorisme, qui ont modifié le cadre réglementaire de la SCUML.

Il a évoqué que le travail de base avait été fait et que les certificats étaient maintenant délivrés, assurant à NACCIMA que les processus d’enregistrement de SCUML sont conçus pour assurer la sécurité de leurs entreprises.

Leave A Reply

Your email address will not be published.