Nigeria : arrestation de terroristes responsables de l’attaque de l’église catholique d’Owo

Détails avec Martha Obi, Abuja

0 351

L’armée nigériane a arrêté les terroristes impliqués dans l’attaque de l’église catholique Saint Francis à Owo, dans l’État d’Ondo, dans le sud-ouest du Nigeria.

A lire aussi: Selon le gouvernement nigérian, ISWAP est à l’origine de l’attaque contre l’église dans l’Etat d’Ondo 

Le chef d’état-major de la défense nigériane, le général Lucky Irabor, l’a fait savoir lors d’une conférence de presse à Abuja, la capitale du Nigeria.

Le chef de la défense a précisé que “les terroristes ont été arrêtés par l’armée en collaboration avec d’autres agences de sécurité”. Il convient de rappeler que le 5 juin 2022, des terroristes ont attaqué l’église catholique et ouvert le feu sur les fidèles pendant l’office du dimanche, tuant plus de 30 paroissiens.

Selon lui, le DSS, la police et d’autres agences intelligentes ont participé à l’arrestation.

Il a noté qu’Idris Abdulmalik Omeza était le maître d’œuvre de l’attaque de l’église catholique Saint Francis à Owo en juin et de l’attaque d’un poste de police dans l’État de Kogi, qui a coûté la vie à un officier de police.

Le général Irabor a également assuré aux Nigérians que les terroristes n’auront pas le dessus dans le pays et que l’armée fera tout son possible pour rétablir la paix. Il a ajouté que les élections générales de 2023 auront lieu.

Ces entretiens ont pour but de solliciter le soutien des médias pour relever les défis de la sécurité dans le pays.

Il s’agit du deuxième d’une série d’engagements entre le chef d’état-major des armées et les dirigeants et rédacteurs en chef des médias au Nigeria.

Le chef d’état-major a également dévoilé les publications de PRNigeria.

Le directeur de l’information de la défense, le major général Jemmy Akpor, a indiqué qu’il s’agissait d’un effort conjoint de l’information de la défense et de Media Today, conçu pour instaurer une confiance durable entre les médias et les forces armées du Nigeria dans la conduite des opérations militaires.

Le directeur général de Media Today, M. Charles Odenigbo, a déclaré que “la réunion est l’occasion pour le CEMD et les médias d’interagir et d’aborder les questions de sécurité dans le pays”.

Il a noté que “en tant que famille dans l’esprit et dans la vérité, il était attendu qu’ils procèdent à un examen très pratique et solide des reportages des médias sur les questions de défense et de sécurité”.

Le rédacteur en chef de PRNigeria, M. Yushau Shuaib, a souligné certaines des expressions positives et négatives utilisées dans l’espace médiatique, ainsi que certains facteurs influençant les rapports négatifs des médias.

Les porte-parole de l’armée de terre, de la marine et de l’armée de l’air, des officiers et des hommes des forces armées, de nombreux rédacteurs en chef et des responsables des médias de divers organes de presse du Nigeria ont participé aux discussions.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.