Le Service de la douane nigériane ne vend pas de véhicules aux enchères selon le contrôleur général

0 141

Le service de la douane nigériane (NCS) a annoncé qu’il n’organisait pas de vente aux enchères spéciale de plus de 7000 véhicules.

Plus tôt, il a été rapporté que le service organisait une vente aux enchères de plus de 7000 véhicules.

Le responsable des relations publiques des douanes, le contrôleur adjoint Timi Bomodi, l’a fait savoir dans une déclaration signée au nom du contrôleur général des douanes, Hameed Ali, à Abuja.

Il a exhorté les Nigérians à toujours se référer à la plateforme d’enchères électroniques (e-auction) pour obtenir des informations authentiques sur la mise aux enchères des véhicules.

Selon lui, les enchères électroniques restent le seul moyen authentique de vendre des biens aux membres du public.

“Les ventes aux enchères sont périodiques et annoncées à l’avance sur notre site web afin de donner au public la possibilité de sélectionner et d’enchérir sur les articles de son choix.

“On se souviendra que le service a déployé la plateforme d’enchères électroniques en juillet 2017 pour améliorer l’efficacité de la génération de revenus pour le gouvernement fédéral.

“Elle a également été déployée pour offrir des chances égales à tous les Nigérians dans l’élimination transparente des cargaisons saisies et condamnées, ainsi que des heures supplémentaires et abandonnées.

“Depuis sa mise en œuvre, l’enchère électronique a répondu aux attentes en garantissant la transparence et l’intégrité du processus de mise aux enchères”, a déclaré Bomodi.

Selon le porte-parole, les conditions requises pour participer au processus d’enchères électroniques par les membres intéressés du public étaient claires.

Les candidats doivent disposer d’un numéro d’identification fiscale (TIN) valide, délivré par le service fédéral chargé des recettes internes (FIRS), et d’un compte e-mail actif.

Bomodi a ajouté que les conditions et les termes de la vente aux enchères doivent être soigneusement étudiés par la personne intéressée avant d’être acceptés.

Le porte-parole du NCS a ajouté qu’un candidat doit disposer d’un moyen d’identification authentique et accepté au niveau national.

Ces moyens d’identification, d’après lui, comprennent le passeport international, le permis de conduire, la carte d’identité nationale ou la carte d’électeur.

Il a profité de l’occasion pour lancer un appel aux propriétaires de véhicules non dédouanés dans les différents ports à profiter des protocoles d’évaluation du VIN pour les dédouaner.

Selon lui, la procédure de dédouanement avait été simplifiée, automatisée et rendue plus conviviale.

Leave A Reply

Your email address will not be published.