FCT : les autorités de sécurité arrêtent 5 suspects sous des ponts aériens

Détails avec Hudu Yakubu Abuja

0 238

Les autorités de l’Administration du Territoire de la Capitale Fédérale du Nigéria, FCTA, ont arrêté cinq criminels présumés qui vendent et prennent des drogues illégales sous le flyover de Wuse, Abuja.

Cette action fait partie de l’exercice de nettoyage en cours des structures illégales dans la capitale du pays.

Les criminels, lorsqu’ils ont cité l’équipe combinée du groupe de travail du ministre du FCT, ont pris leurs jambes à leur cou mais les agences de sécurité ont pu arrêter cinq des criminels présumés avec du chanvre indien.

S’exprimant sur le développement, l’assistant spécial principal du ministre FCT sur le suivi, l’inspection et l’application, M. Ikharo Attah, tout en parlant aux journalistes, a décrié l’utilisation illégale des flyovers, en particulier la destruction du flyover par les vendeurs de nourriture et ceux qui y vivent, ce qui peut poser un danger pour les résidents.

Selon Attah, “Nous avons fait le tour de tous les ponts du centre ville, nous avons été très choqués par ce que nous avons vu sur les ponts du centre d’Abuja, nous avons vu des colonies massives, des entreprises massives, des sols érodés, nous avons vu le pont fortement enfumé en raison des activités des vendeurs de nourriture, des travaux de soudure en cours, des personnes vivant sous le pont, nous avons arrêté 5 hommes avec du cannabis, des charpentiers, des charbonniers, tous sous le pont.

Les cinq hommes seront emmenés pour enquête. Cela fait partie du nettoyage d’Abuja et nous allons poursuivre le nettoyage d’Abuja”.

Le responsable de la surveillance et de l’application de la loi du Conseil de protection de l’environnement d’Abuja (AEPB), M. Kaka Bello, a déploré l’énorme dégradation de l’environnement en cours sous les ponts aériens du ville.

Il a noté que les propriétés publiques qui appartiennent à tous les résidents sont détruites par quelques personnes, ce qui est inacceptable.

Selon lui, “Nous sommes ici pour mettre fin à toutes les activités illégales sous les ponts.

“Nous avons arrêté certaines personnes et elles seront traduites en justice.

“En dehors de la dégradation, de la destruction des biens publics, nous avons également des problèmes d’insécurité. Beaucoup de mécréants vivent sous le pont”.

Leave A Reply

Your email address will not be published.