3 000 agriculteurs reçoivent des semis de cacao gratuits dans l’État d’Ogun

0 327

Au Sud-ouest du Nigéria, le gouvernement de l’État d’Ogun a jusqu’à présent distribué 10 000 plants de cacao aux agriculteurs de l’État.

Les plants de cacao ont été donnés gratuitement à plus de 3 000 agriculteurs dans la seule région d’Ijebu East, afin d’atteindre l’objectif de distribution de 100 000 plants de cacao.

Le commissaire à l’agriculture, Dr Adeola Odedina, a expliqué que ce geste s’inscrivait dans le cadre du plan du gouvernement visant à poursuivre la durabilité des semis de cacao de bonne qualité afin d’améliorer la production de cacao dans l’État.

La distribution a commencé à Itele, dans la zone de gouvernement local d’Ijebu Est de l’État d’Ogun.

Odedina, tout en présentant les semis, a expliqué que l’administration dirigée par le Prince Dapo Abiodun était déterminée à stimuler la production de cacao dans l’État, d’où sa collaboration avec Tulip Cocoa Processing Company et Cocoa Research Institute of Nigeria (CRIN) pour distribuer les semis.

M. Odedina a poursuivi que le gouvernement avait procédé à l’évaluation des sols dans tout l’État, afin de permettre aux agriculteurs de connaître les zones les plus propices à la culture du cacao, précisant que ces informations sont disponibles au ministère aux agriculteurs intéressés.

Le commissaire a également noté que les plants, une fois plantés, arriveront à maturité en 18 mois, contrairement à l’ancienne variété qui prenait jusqu’à trois à cinq ans pour arriver à maturité.

“Cela signifie que si un jeune agriculteur décide de se lancer dans la culture du cacao avec la nouvelle variété de plants de cacao, en deux ans environ, il deviedra un producteur de cacao prospère”, a-t-il révélé.

Il a expliqué qu’en dépit du fait que les plants améliorés sont assez chers, le gouverneur a ordonné que les plants soient mis gratuitement à la disposition des agriculteurs.

Dans une interview, le directeur chargé de la durabilité de Tulip, Dr Taiwo Osun, a félicité le gouvernement de l’État pour avoir encouragé les jeunes et les agriculteurs à se lancer dans la culture du cacao, ajoutant que cette mesure constituera l’option viable pour ceux qui n’ont pas de moyens de subsistance.

Le gouvernement de l’État, selon lui, avait établi un partenariat avec les industries de transformation du cacao par le biais de formations, de services de Conseil et de la distribution de plants améliorés à haut rendement qui ont augmenté la capacité de production de l’entreprise.

S’exprimant au nom des bénéficiaires, le président de l’Union des agriculteurs coopératifs d’Agbegbemi, M. Adegoke Rasheed, a applaudi le geste du gouvernement de l’État, ajoutant que les semis gratuits contribueront grandement à améliorer la production de cacao dans l’État.

Leave A Reply

Your email address will not be published.