Le Nigéria inaugure un comité sur les décharges des ferrailles et métaux

Précisions de Jennifer Inah, Abuja

0 315

Le ministre nigérian de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement, M. Adeniyi Adebayo, a inauguré un comité permanent sur la mise en place de sites centralisés de décharge de ferraille dans tous les États de la fédération et le FCT.

C’est ce qu’a révélé une déclaration signée par le conseiller spécial pour les médias du ministre, M. Ifedayo Sayo, à Abuja, la capitale du Nigeria.

Le comité, dont les membres sont issus des principales parties prenantes du secteur du fer et de l’acier, y compris l’Association nationale des employeurs de ferraille et de déchets du Nigeria (NASWDEN), est présidé par le directeur du département du développement industriel (IDD) du ministère, M. Adewale Bakare.

Lors de l’inauguration du comité, le ministre a fait remarquer que le secteur sidérurgique était essentiel à l’industrialisation de l’économie nationale, ajoutant que le gouvernement fédéral espérait s’appuyer sur ce secteur pour atteindre l’objectif d’industrialisation souhaité à moyen et long terme.

” Dans ce contexte, mon ministère estime qu’il est tout à fait opportun de mettre en place des mécanismes appropriés qui garantiront la santé, la croissance et le développement de la chaîne de valeur du secteur sidérurgique, dont la gestion des déchets et des ressources est d’une importance capitale “, a-t-il déclaré.

Il a expliqué que le concept du projet indique qu’il créera la propagation de l’industrialisation à travers le pays, avec les avantages qui en découlent en matière d’emploi, de développement des infrastructures et de génération de revenus, de distribution et d’augmentation des produits intérieurs bruts (PIB).

Selon lui, les sites de décharge, une fois établis, résoudront les problèmes de déversement non réglementé et de récupération de la ferraille qui ont conduit à la vandalisation des propriétés gouvernementales et privées par des voyous, à des types de ferraille non triés/non classés et à une tarification non coordonnée/non unifiée de la ferraille, entre autres.

Les termes de référence du comité comprennent : l’interface avec les 36 gouvernements des États pour l’attribution de terrains pour les sites de décharge, l’élaboration d’un plan pour les opérations des sites centralisés de décharge de ferraille, l’élaboration de mesures qui élimineront la contrebande et l’exportation de ferraille, la création d’un cadre pour sensibiliser les récupérateurs de ferraille locaux sur la nécessité d’adopter le système de sites centralisés de décharge de ferraille, l’exploration des options de financement pour le projet, et la mise en place d’un cadre pour les sites de décharge phares dans chaque État des six zones géopolitiques du pays à titre pilote.

Le président du comité, M. Bakare, a assuré le ministre que le comité était prêt à travailler assidûment pour assurer le succès de la mission.

Leave A Reply

Your email address will not be published.