Le Nigeria débloque 100 milliards de Nairas pour les entreprises pharmaceutiques

Précisions de Timothy Choji, Abuja

0 295

Le gouvernement nigérian a débloqué un total de 100 milliards de nairas sous forme de prêts aux fabricants de produits pharmaceutiques et aux investisseurs du secteur de la santé.

Cela permettra d’élargir leur base de capital et de stimuler la production locale de médicaments et de consommables médicaux.

Le président Muhammadu Buhari l’a annoncé mardi à Abuja, alors qu’il recevait les nouveaux membres exécutifs de l’Association médicale nigériane (NMA).

Le président a expliqué que le prêt a été accordé dans le cadre du soutien de la Banque centrale du Nigeria au secteur pharmaceutique privé

Il a déclaré que le Comité de réforme du secteur de la santé, présidé par le vice-président Yemi Osinbajo, explore actuellement des modèles pour revitaliser le système de santé national, de manière à améliorer la qualité des soins et les avantages offerts aux prestataires de soins.

Gain de cerveaux

En ce qui concerne la fuite des cerveaux dans le secteur de la santé, le Président a indiqué qu’il avait demandé au ministre de la Santé d’étudier les moyens de transformer la “fuite des cerveaux” en “gain de cerveaux” en engageant les meilleurs experts médicaux nigérians de la diaspora à rapatrier leurs connaissances et leurs compétences.

Il a exhorté l’Association et les autres parties prenantes du secteur de la santé à soutenir les initiatives du gouvernement et à travailler avec les comités mis en place pour tracer une voie rapide vers un système de santé qui réponde au mieux aux besoins des Nigérians au 21e siècle.

Le Président a également félicité l’Association, qui est l’organe de coordination de tous les médecins au Nigeria, pour avoir toujours choisi de résoudre pacifiquement les différends sur les questions relatives au système national de santé.

”Je félicite nos professionnels de la santé pour leur contribution à la gestion exemplaire par le Nigeria de la pandémie de COVID-19, au contrôle du paludisme, du VIH et de la tuberculose, ainsi qu’à d’autres exploits également réalisés par des médecins nigérians de la diaspora.

”Notre réponse à la pandémie de COVID-19 a été saluée au niveau international et vos membres sont des éléments clés de ce succès.

Je me souviens qu’au cours du dernier trimestre de 2021, les anciens dirigeants de la NMA m’ont rendu visite et ont présenté des recommandations pour le secteur de la santé, qui comprenaient la révision et l’amendement de la loi NHIS, l’amélioration et l’équipement des institutions de santé existantes, des prêts pour financer l’équipement des hôpitaux, l’abrogation et la réadoption de la loi sur les médecins et les dentistes, et l’appel à un financement accru pour les quatre (4) universités des sciences médicales nouvellement créées.

J’ai le plaisir de vous informer que la plupart de ces recommandations ont été traitées, tandis que des mesures supplémentaires sont prises pour étudier celles qui impliquent des processus administratifs transversaux ayant des implications juridiques”, a-t-il déclaré.

Le président a également profité de l’occasion pour féliciter un ancien président de l’organisme, le Dr Osahon Enabulele, président élu de l’Association médicale mondiale, premier Nigérian à occuper cette fonction.

Tout en lui souhaitant un mandat réussi, le Président a exprimé l’espoir qu’Enabulele utilisera sa position pour soutenir l’amélioration de la prestation des soins de santé au Nigeria et dans les pays à faible revenu.

Il a également souhaité aux nouveaux membres exécutifs de la NMA un mandat réussi, les exhortant à continuer à servir d’arbitres de la paix et du progrès.

De bons partenaires

Le Ministre de la Santé, Dr Osagie Ehanire, qui a conduit les médecins à l’audience, a affirmé que les médecins ont été de bons partenaires de son ministère, en aidant à réguler la profession de la santé et en insistant sur la qualité des services fournis.

Dans ses remarques, le Président de la NMA, Dr Uche Ojinmah, a déclaré que le nouveau Comité des Officiers Nationaux, NOC, a été élu le 21 mai 2022.

Il a félicité le Président Buhari pour sa lutte sans relâche contre la corruption, la promulgation de la loi sur l’Autorité nationale d’assurance maladie (NHIA) qui “améliorera les indices de santé de notre nation”, la constitution du Comité de réforme de la santé sous la direction du Vice-président Yemi Osinbajo et les divers projets d’infrastructure lancés par l’administration Buhari.

Le Dr Ojinmah a enjoint au Président de veiller à la mise en œuvre complète et appropriée de la loi NHIA, à la fourniture “d’équipements de travail adéquats, d’un environnement de travail propice et du soutien budgétaire nécessaire”, ainsi qu’à l’allongement de l’âge de la retraite à 70 ans pour les médecins consultants et à 65 ans pour les médecins non consultants et les autres travailleurs de la santé.

D’autres mesures comprennent : la mise en œuvre de la prime de risque circularisée en décembre 2021 avec les arriérés ; ainsi que la création d’une banque de santé.

Il a également demandé que le gouvernement fédéral soit représenté à l’inauguration du Dr Enabulele à Berlin, en Allemagne, plus tard dans l’année.

Leave A Reply

Your email address will not be published.