0 73

La Conférence internationale des chemins de fer prévue au mois de novembre
Précisions d’Elizabeth Christopher

Les parties prenantes locales et internationales vont se réunir à Abuja du 15 au 16 novembre pour examiner comment la modernisation des chemins de fer peut contribuer à la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange continental africain (AfCFTA).

Le responsable des médias et de la stratégie des organisateurs, Olayemi John-Mensah, de la Chambre de commerce et d’industrie d’Abuja (ACCI), a déclaré à Abuja que l’événement avait été déplacé d’août à novembre à la suite de demandes de parties prenantes internationales désireuses de participer à l’événement.

La conférence, dont le thème est ” Propulser l’AfCFTA grâce à un développement ferroviaire durable “, est organisée par le ministère fédéral des transports en partenariat avec le National Chamber Policy Centre et African Railway Consulting Limited.

La conférence a également pour but de réfléchir à l’accélération de la connectivité ferroviaire afin de répondre aux exigences de la zone de libre-échange continentale africaine. Les principales questions abordées sont les suivantes : attirer les financements nécessaires, l’impératif de normalisation ferroviaire continentale et l’urgence d’une collaboration plus étroite entre les blocs économiques dans le processus de développement ferroviaire.

L’événement de haut niveau, qui attirera les directeurs généraux des banques de développement continentales, les partenaires donateurs, les ministres des transports en Afrique et hors d’Afrique, les investisseurs potentiels, les financiers, les consortiums ferroviaires, les fabricants de matériel roulant, les sociétés de leasing, entre autres, sera une véritable plate-forme pour présenter les possibilités d’investissement, en particulier dans le contexte de l’accent mis par l’Afrique sur la connectivité ferroviaire pour stimuler la zone de libre-échange continentale africaine.

Leave A Reply

Your email address will not be published.