Jeux du Commonwealth : le président Buhari félicite l’équipe du Nigeria

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 102

Le président Muhammadu Buhari a célébré dimanche les athlètes qui ont brillamment représenté le Nigeria aux Jeux du Commonwealth de Birmingham 2022.

Le président s’est joint à des millions d’autres Nigérians amateurs de sport pour assister à certains des moments colorés et spectaculaires de la compétition de 11 jours, qui a vu pas moins de 5 000 athlètes représentant 72 nations et territoires, concourir dans 280 épreuves de médailles.

Il a également salué les 94 dignes ambassadeurs qui ont fièrement porté le drapeau nigérian lors de neuf événements sportifs, ainsi que les moments passionnants où les médaillés ont fait naître des sourires sur nos visages en battant des records mondiaux, nationaux et de jeux, ainsi qu’en réalisant des records personnels dans leur carrière.

Avec 35 médailles, dont 12 d’or, 9 d’argent et 14 de bronze, déjà récoltées en fin de soirée le 10e jour des Jeux, et d’autres médailles probables pour le pays le dernier jour, le président a remercié les étoiles brillantes du Nigéria pour avoir concouru parmi les meilleurs au monde et avoir montré les attributs donnés par Dieu du vrai Nigérian – ne jamais abandonner, lutter jusqu’à la fin.

Selon le président, il convient de noter que la majorité des médailles obtenues jusqu’à présent, dont 12 en or pour le pays, ont été remportées par nos jeunes femmes et filles talentueuses, notamment la multi-médaillée Tobi Amusan (100 m haies femmes et relais 4×100 m), Favour Ofili, Rosemary Chukwuma, Grace Nwokocha (relais 4×100 m) ; Miesinnei Mercy Genesis (50 kg), Blessing Oborududu (57 kg) et Odunayo Adekuoroye (57 kg) en lutte libre féminine, ainsi que Adijat Adenike Olarinoye (55 kg) et Rafiatu Folashade Lawal (59 kg) en haltérophilie féminine.

Les autres médaillés d’or sont Folashade Oluwafemiayo, haltérophilie féminine poids lourd, Eucharia Iyiazi, lancer du poids féminin, Chioma Onyekwere et Goodness Nwachukwu, lancer du disque féminin, et Ese Brume, saut en longueur.

“Nous sommes fiers de ces réalisations et les souvenirs resteront à jamais gravés dans la mémoire de la nation. Pour moi, c’est un moment spécial et un cadeau d’adieu approprié, car ce sont mes derniers Jeux du Commonwealth en tant que chef d’État”, a déclaré le président.

Il a également salué l’équipe d’entraîneurs et les officiels de l’équipe pour leur passion envers le développement du sport dans le pays, les assurant que l’histoire se souviendra d’eux pour toutes leurs contributions à faire briller les athlètes nigérians dans l’arène internationale.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.