La NBC sanctionne DSTV, NTA et d’autres pour un documentaire consacré au banditisme

Détails avec Solomon Chung, Abuja

0 36

La Commission nationale de radiodiffusion du Nigeria (NBC) a imposé une amende de 5 millions de dollars chacun à Multichoice Nigeria Limited, propriétaire de DSTV, TelCom Satellite Limited (TSTV) et NTA-Startimes Limited pour avoir diffusé un documentaire de BBC Africa Eye intitulé “Bandits Warlords of Zamfara”.

Trust Television Network (Trust TV), propriété de Media Trust Limited, a également été condamné à une amende de 5 millions de dollars pour la diffusion d’un autre documentaire intitulé “Nigeria’s Banditry : The Inside Story”, diffusé par la chaîne le 5 mars 2022.

Dans un communiqué intitulé “NBC Sanction PayTV Platforms” publié le mercredi 3 août 2022 et signé par son directeur général, Balarabe Shehu Illela, l’autorité de régulation a déclaré que la diffusion et le transport de ces documentaires étaient contraires aux dispositions du Nigeria Broadcasting Code, sixième édition.

La NBC estime que son action était dans l’intérêt national et en conformité avec le code de diffusion. L’organisme a ensuite enjoint aux radiodiffuseurs d’être des instruments d’unité nationale et de renoncer à utiliser leurs plateformes pour promouvoir et glorifier des éléments subversifs et leurs activités.

Rappelons que jeudi dernier, le ministre de l’Information et de la Culture, Lai Mohammed, a indiqué que le gouvernement fédéral sanctionnerait Trust TV et la BBC pour “glorification du terrorisme” dans leurs documentaires.

Mohammed a déclaré que le gouvernement fédéral était au courant du documentaire “non professionnel” de BBC Africa Eye, où des interviews ont été accordées à des chefs de guerre bandits et à des gangs terroristes, promouvant ainsi la “terreur” dans le pays.

La Commission a également conseillé aux radiodiffuseurs d’être circonspects et délibérés dans le choix et la diffusion de contenus nuisibles à la sécurité nationale du Nigeria.

Les sections pertinentes citées par la NBC comprennent “3.1.1 : Aucune émission ne doit encourager ou inciter au crime, conduire au désordre public ou à la haine, être répugnante pour les sentiments du public ou contenir des références offensantes à toute personne ou organisation, vivante ou morte, ou, de manière générale, être irrespectueuse de la dignité humaine.

3.12.2 : Le radiodiffuseur ne transmet pas de programme incitant ou susceptible d’inciter à la violence au sein de la population, provoquant une panique générale, des bouleversements politiques et sociaux, une atteinte à la sécurité et un désordre social général ; et

“3.11.2 : Le radiodiffuseur doit veiller à ce que l’application de la loi soit défendue à tout moment d’une manière qui montre que la loi et l’ordre sont socialement supérieurs ou plus souhaitables que le crime ou l’anarchie.”

La NBC a déclaré que les pénalités imposées aux plates-formes de médias audiovisuels et à la station devaient être remises au plus tard le 30 août 2022.

Elle a ajouté que le non-respect de cette obligation entraînera l’imposition d’une sanction plus élevée, comme le prévoit le Code.

“Veuillez noter que chaque station ou plateforme de diffusion est responsable du contenu qu’elle transmet ou transmis sur sa plateforme, et sera tenue responsable de tout contenu en violation du Code de radiodiffusion du Nigeria”, a ajouté la Commission.

Leave A Reply

Your email address will not be published.