Guterres dénonce la “cupidité” des entreprises pétrolières et gazières

0 58

Lors d’une conférence de presse pour la publication du troisième rapport de l’ONU sur les conséquences mondiales de la guerre en Ukraine, le secrétaire général de l’ONU s’en est pris aux entreprises pétrolières et gazières leur reprochant une “cupidité grotesque”.

“Il est immoral que les compagnies pétrolières et gazières tirent des profits records de cette crise énergétique sur le dos des personnes et des communautés les plus pauvres et à un coût énorme pour le climat. Les bénéfices combinés des plus grandes compagnies énergétiques au premier trimestre de cette année sont proches de 100 milliards de dollars. Je demande à tous les gouvernements de taxer ces bénéfices excessifs et d’utiliser les fonds pour soutenir les personnes les plus vulnérables en ces temps difficiles.”, a déclaré le Secrétaire Général de l’ONU à New-York le mercredi 3 août.

Ce rapport se penche précisément sur la crise énergétique qui frappe les ménages et les entreprises de nombreux pays. Il indique notamment que d’ici fin 2022, 345 millions de personnes pourraient se retrouver en situation d’insécurité alimentaire dans 82 pays, soit 47 millions de plus à cause de cette guerre

Les britanniques BP et Shell ou encore le Français Total ont enregistré des bénéfices records pour le deuxième trimestre 2022 se situant chacun entre 5 et plus de 9 milliards de dollars.

 

Avec AFP/ Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.