En deux mois, 266 médecins nigérians ont reçu de permis au Royaume-Uni

0 144

Le Conseil médical général, qui délivre des licences et tient le registre officiel des médecins au Royaume-Uni, a délivré au moins 266 licences à des médecins nigérians en juin et juillet 2022.

Cela signifie qu’au moins trois médecins nigérians ont été agréés par jour en juin et juillet 2022, malgré les mesures prises par le gouvernement fédéral pour mettre fin à l’exode des médecins et des travailleurs sanitaires dans le pays, pendant que la fuite des cerveaux s’aggrave dans le pays.

Ce chiffre ne tient pas compte des autres médecins d’origine nigériane qui n’ont pas suivi de formation médicale au pays.

Actuellement, le Nigeria totalise le troisième plus grand nombre de médecins étrangers travaillant au Royaume-Uni, après l’Inde et le Pakistan.

Le Conseil médical et dentaire du Nigeria a indiqué que le Nigeria compte désormais plus de 100 000 médecins inscrits auprès du Conseil.

“Le Nigeria, avec une population de plus de 200 millions de citoyens, indique que le ratio en pourcentage de médecins par rapport aux patients est toujours inférieur à la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé de 1:600.”

Un sondage réalisé par le NOI en 2018 a également montré que 88% des médecins nigérians envisagent des opportunités de travail à l’étranger, mais les experts affirment que le chiffre pourrait être plus élevé en raison de l’insécurité croissante et de la crise économique.

Parmi les autres destinations populaires pour les médecins formés au Nigeria figurent les États-Unis, le Canada, le Qatar, l’Arabie saoudite et l’Australie.
Cependant, l’Association médicale nigériane (NMA) continue d’appeler le gouvernement fédéral à offrir un environnement prospère aux médecins et aux travailleurs de la santé afin de freiner la fuite massive des cerveaux.

Actuellement, les médecins nigérians, sous l’égide de l’association nigériane des médecins résidents, ont lancé un ultimatum de deux semaines au gouvernement en raison du manque de bien-être et de la non-application du nouveau taux d’indemnité de risque signé en décembre 2021.

Leave A Reply

Your email address will not be published.