Approbation de la politique nationale de suivi et d’évaluation au Nigéria

Le point avec Timothy Choji depuis la Présidence

0 119

Le Conseil exécutif fédéral a approuvé une nouvelle politique envers l’institutionnalisation de la pratique du suivi et de l’évaluation au Nigeria.

Le programme sera connu sous le nom de National Monitoring and Evaluation Policy.

La ministre nigériane des Finances, du Budget et de la Planification nationale, Zainab Ahmed, l’a révélé lors d’un briefing aux correspondants de la State House à la fin de la réunion du Conseil de la semaine présidée par le président Muhammadu Buhari.

Aujourd’hui, le ministère fédéral des finances, du budget et de la planification nationale a présenté un mémo politique au Conseil, qui porte sur la politique nationale de suivi et d’évaluation du pays.”

Ahmed a révélé que cette politique contribuerait grandement à améliorer le bien-être des citoyens et le développement socio-économique du pays.

“La politique définit un cadre pour l’institutionnalisation de la pratique du suivi et de l’évaluation (S&E) afin de promouvoir la bonne gouvernance, l’apprentissage et la responsabilité des résultats qui contribueront à améliorer le développement socio-économique du pays et le bien-être des citoyens.

“La politique clarifie la manière dont le suivi et l’évaluation doivent être menés dans le pays ; elle précise la position, les dispositions institutionnelles et financières et les modalités de retour d’information, en particulier de la part des citoyens, afin que les décideurs puissent utiliser efficacement les preuves fournies par le gouvernement et les parties prenantes pour informer les stratégies politiques et les investissements”, a-t-elle précisé.

La ministre nigériane des finances, du budget et de la planification nationale, Zainab Ahmed

La ministre des finances a ajouté que la politique approuvée a été élaborée en étroite collaboration avec les États de la Fédération, les partenaires du développement, le monde universitaire et plusieurs experts ainsi que des associations de suivi et d’évaluation au Nigeria.

Elle a également confirmé les informations selon lesquelles le Nigeria a récemment aidé la République du Niger en lui fournissant des véhicules d’une valeur de plus d’un milliard de naira à des fins de sécurité.

Au fil du temps, le Nigeria a dû soutenir ses voisins immédiats pour renforcer leur capacité à assurer la sécurité de leur pays, ce qui nous concerne. Ce n’est pas la première fois que le Nigeria soutient le Niger, le Cameroun ou le Tchad.

“Le président évalue ce qui est nécessaire sur la base de la demande de leurs présidents. Les demandes sont approuvées et les interventions sont fournies afin de renforcer leur capacité à protéger leur propre territoire dans le cadre de la sécurité du Nigeria”, a conclu la ministre.

Leave A Reply

Your email address will not be published.