Abuja: le service des impôts se lance dans le renforcement des capacités pour accroître son efficacité

Précisions de Hudu Yakubu, Abuja

0 76

Le Service des recettes internes du territoire de la capitale fédérale (FCT-IRS), en collaboration avec l’institut agréé de fiscalité du Nigéria (CITN), a commencé à former 200 membres du personnel du FCT IRS afin d’améliorer leur productivité.

Dans une déclaration signée par le chef de la communication interne, Mustapha Sumaila, le président exécutif par intérim du service, M. Haruna Abdullahi, a noté que l’invitation était conforme au mandat du service pour stimuler constamment la génération de revenus dans le FCT.

Tout en s’adressant aux participants, le président intérimaire a précisé que le renforcement des capacités était l’un des principaux objectifs du FCT-IRS, car il permet d’aligner le personnel sur les projets et les défis en constante évolution auxquels le service est confronté, en particulier ceux liés à la non-conformité et à l’application.

D’après Abdullahi, les fonctionnaires du fisc ont besoin de compétences techniques et verbales pour auditer et interagir efficacement avec les contribuables, en particulier les High Network Individuals et les personnes politiquement exposées, afin d’assurer une conformité rapide.

Il a ajouté que la responsabilité du service était la clé du succès de l’administration du FCT, d’où la nécessité de disposer de fiscalistes compétents pour accroître rapidement le filet fiscal.

Les sujets qui seront abordés au cours de la formation, selon lui, ont été stratégiquement sélectionnés pour servir d’indicateurs clés de l’orientation du service, lesquels tourne autour de l’audit, de l’enquête et de l’application.

Il a ainsi expliqué que le service a conclu des plans pour commencer l’audit des individus, en particulier des individus à valeur nette élevée dans le FCT, afin de s’assurer qu’ils paient leurs impôts correctement et rapidement.

Il a davantage poursuivi que c’était l’une des raisons pour lesquelles le service a décidé de s’engager dans la formation pour préparer ses employés à la tâche qui les attend.

Tout en reconnaissant la position globale de l’Institut, il a aussi salué les efforts du président dudit institut (CITN), M. Adesina Adedayo, qui a veillé à ce que des animateurs très expérimentés et intelligents soient fournis.

Saluant la prévoyance et l’engagement du service envers le renforcement des capacités et l’administration fiscale, le président du CITN, M. Adesina Adedayo, a souligné que le FCT-IRS est une agence unique et organisée avec des moyens efficaces pour assurer la prestation de services.

Il a également révélé que pour que le service passe de la situation actuelle à celle qu’il doit avoir, il faut mettre en place des infrastructures, des systèmes et des capacités.

Il a ajouté que l’on ne saurait trop insister sur le rôle de l’information des contribuables, car la diffusion de l’information et la prise de conscience favorisent le respect des règles. Des efforts doivent donc être consentis en matière de sensibilisation afin de stimuler le recouvrement et d’éliminer l’ignorance comme excuse au non-respect des règles.

Le directeur de la gestion et du développement du capital humain du FCT-IRS, M. Umar Mohammed Jada, a évoqué dans son discours que le service a la chance de collaborer avec le CITN, ajoutant que ce bureau donne la priorité à la formation et au recyclage de tout le personnel afin d’améliorer constamment la prestation de services et d’atteindre les buts et objectifs fixés.

La formation est axée sur le renseignement fiscal et la collecte d’informations, ainsi que sur l’audit fiscal et les enquêtes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.