Lutte contre l’insécurité: le Chef de l’Etat du Nigéria salue la communauté internationale

Propos recueillis par Timothy Choji, Abuja

0 169

Le Président Muhammadu Buhari a salué les efforts collectifs des nations pour faire face aux défis de la sécurité dans le monde et au Nigeria.

Le Président Buhari a appelé à davantage de collaboration pour lutter contre le terrorisme, le banditisme et l’insurrection.

Il a lancé cet appel lorsqu’il a reçu jeudi les lettres de créance du haut-commissaire du Canada au Nigeria, l’ambassadeur James Christoff, et de l’ambassadeur du Mexique au Nigeria, Juan Miranda Oritz.

Le président Buhari a expliqué aux diplomates que des succès dans la lutte contre l’insécurité avaient été enregistrés grâce à une collaboration transfrontalière, et que d’autres résultats pouvaient être obtenus.

Il a déclaré : “L’effet dévastateur de l’insécurité mondiale, du changement climatique et de l’ère post-Covid-19 a dévasté les économies mondiales. Les nations continuent de lutter pour se remettre de ces multiples défis mondiaux.

“La guerre actuelle entre la Russie et l’Ukraine a sapé les progrès réalisés par les pays en matière de sécurité alimentaire au cours de la dernière décennie. Alors que l’instabilité politique en Libye continue d’alimenter le terrorisme au Sahel, et de saborder le maintien de la démocratie dans les régions d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale, le Nigeria n’est pas en reste, puisque nous nous battons pour débarrasser notre pays du banditisme, des enlèvements, des crises entre éleveurs et agriculteurs, et des insurrections. Nous faisons cependant des progrès significatifs avec le soutien de pays amis comme le vôtre pour soutenir ces combats jusqu’à ce que nous ayons surmonté ces défis.”

Collaboration

Au niveau régional, le président Buhari a déclaré que le Nigeria avait collaboré avec d’autres États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et d’autres blocs régionaux pour faire face aux problèmes du terrorisme, de la criminalité transfrontalière, de la criminalité maritime (piraterie et pêche illégale dans nos eaux), du trafic de drogue et d’êtres humains, du banditisme et des changements anticonstitutionnels de gouvernement.

Le président Buhari a déclaré : “Je crois que les questions de sécurité sont devenues l’affaire de toutes les nations, car ces défis dépassent les capacités d’un seul pays à les contenir efficacement. Le monde doit donc travailler en étroite collaboration et le Nigeria compte sur votre soutien pour cimenter les relations entre nos pays aux niveaux bilatéral et multilatéral afin de surmonter ces menaces mondiales pour la civilisation.”

Élection présidentielle de 2023

Le président a exhorté les diplomates à suivre l’évolution de la situation politique dans le pays, en vue des élections de 2023, tout en restant fidèles à leur éthique professionnelle de non-ingérence.

Il a noté que le Nigeria se rapprochait de ses élections nationales et que les candidats représentant leurs partis à différents niveaux commençaient à établir un consensus au sein de leurs partis respectifs en vue du lancement prochain des campagnes dans tout le pays.

“Alors que les tambours de la campagne commencent à s’élever, je vous demande instamment d’être guidés par la pratique diplomatique afin de vous assurer que vos activités restent dans les limites de votre profession alors que vous surveillez la préparation des élections et le déroulement des élections générales”, a-t-il affirmé.

Le Président a également conseillé aux diplomates de s’appuyer sur les succès de leurs prédécesseurs.

Il a déclaré : “La tâche qui vous attend exige que vous vous appuyiez sur les succès de vos prédécesseurs et que vous fassiez des efforts supplémentaires pour développer et faire progresser les relations bilatérales cordiales et la coopération entre le Nigeria et vos pays respectifs. Comme vous le savez tous, ces relations couvrent les sphères politique, socio-économique et culturelle et ont, au fil du temps, profité à nos peuples.

Je suis convaincu que, dans l’exercice de vos responsabilités diplomatiques au cours de votre tournée, vous prendrez le temps d’apprécier le caractère unique et la force des diversités culturelles de notre pays, tant en termes de ressources humaines que de ressources naturelles, ainsi que la flore et la faune à travers le pays”.

Le président Buhari a déclaré : “La diversité culturelle du Nigeria représente notre fierté en tant que nation et notre identité en tant que peuple. J’invite donc les diplomates à nouer des liens d’amitié et à faire des rencontres au cours de leur séjour dans le pays.”

Au nom des ambassadeurs, le haut-commissaire canadien, James Christoff, a remercié le président nigérian pour la cérémonie d’acceptation des lettres de créance.

M. Christoff a déclaré : “Ce jour marque le début officiel de notre engagement avec le gouvernement de la République fédérale du Nigeria. Nous travaillerons en étroite collaboration avec les ministres et les fonctionnaires afin d’entamer une relation progressive”.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.