Le Maroc tend la main à l’Algérie

0 114

Le Maroc joue la carte de l’apaisement dans les différends diplomatiques qui l’oppose à son voisin l’Algérie. Le roi Mohamed VI a appelé au règlement pacifique de cette impasse. En effet, Alger a rompu ses relations diplomatiques avec le royaume chérifien en août 2021, accusant Rabat d’actes hostiles.

“À cet égard, je souligne une fois de plus que les frontières qui séparent le peuple marocain et le peuple algérien frères ne seront jamais des barrières empêchant leur interaction et leur entente explique-t-il.

Lors du discours traditionnel marquant l’anniversaire de son accession au trône, Mohamed VI a exhorté les Marocains à préserver l’esprit de fraternité, de solidarité et de bon voisinage à l’égard de leurs frères algériens. Il s’est engagé à trouver une issue à la situation actuelle et à favoriser le rapprochement et la compréhension entre les deux peuples. Le roi marocain s’est également adressé à ceux qui enveniment les relations entre les deux pays.

“Les allégations selon lesquelles les Marocains insultent l’Algérie et les Algériens sont l’œuvre d’individus irresponsables qui se donnent beaucoup de mal pour semer la discorde entre les deux peuples frères. Ces calomnies sur les relations maroco-algériennes sont totalement insensées et sincèrement révoltantes. En ce qui nous concerne, nous n’avons jamais permis et nous ne permettrons jamais à quiconque de porter atteinte à nos frères et voisins “ ajoute-t-il.

Le principal contentieux entre le Maroc et l’Algérie porte sur le statut du Sahara occidental. Rabat, qui contrôle près de 80 % de ce territoire, prône un plan d’autonomie sous sa souveraineté. Tandis que le Polisario soutenu par Alger réclame un référendum d’autodétermination sous l’égide de l’ONU.

 

Avec Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.