L’agence nigériane de la technnologie exhorte la jeunesse à exploiter les compétences numériques

Détails avec Na'ankwat Dariem

0 31

L’Agence nationale pour le développement des technologies de l’information (NITDA) a appelé les jeunes Nigérians à tirer parti des compétences numériques pour la croissance économique.

Le directeur général de la NITDA, Kashifu Inuwa, a lancé cet appel lors d’un sommet numérique ayant pour thème : “La technologie numérique : la solution pour un avenir durable”, qui s’est tenu dans l’État d’Ogun, dans le sud-ouest du Nigeria.

Il a énuméré les efforts du gouvernement nigérian pour atteindre son objectif de 95% d’alphabétisation numérique d’ici 2030 par la création d’un environnement et d’une législation favorables, entre autres, qui, a-t-il souligné, sont tous destinés à assurer que les jeunes innovateurs et entrepreneurs du pays prospèrent dans leurs domaines de prédilection.

“En 2019, le président Muhammadu Buhari a redésigné le ministère pour couvrir l’économie numérique, ce que cette action implique est que le gouvernement fédéral s’intéresse à la force de votre ingéniosité et veut que vous tiriez parti des technologies de l’information (TI) pour la prospérité économique. Cette action place également le Nigeria sur la carte numérique de l’économie mondiale.”

Inuwa a encouragé les jeunes à considérer la technologie comme le présent et l’avenir du monde d’aujourd’hui.

“Lorsque l’on parle d’innovation et de technologie, les talents humains constituent les principaux éléments moteurs de ces deux domaines. À ce titre, nous avons besoin que les universités, les institutions et les entreprises fassent partie du système, car elles jouent un rôle clé dans la formation des talents nécessaires pour résoudre les problèmes identifiés par la société”, a noté M. Inuwa.

Le directeur général a rappelé que le président Muhammadu Buhari a également dévoilé la politique et la stratégie nationales en matière d’économie numérique (NDEPS) pour un Nigeria numérique, qui est une politique de base pour l’économie numérique et l’innovation numérique.

Il a souligné que la NITDA, pour sa part, a rédigé la feuille de route et le plan d’action stratégiques (SRAP), sous la supervision du ministère des communications et de l’économie numérique, pour les aider à réussir.

Inuwa a analysé les sept piliers du document et a mentionné que l’essence du pilier “alphabétisation et compétences numériques” est de s’assurer que 95 % des Nigérians sont enclins au numérique, comprennent et profitent des services numériques.

M. Inuwa a ajouté que l’objectif global est de mettre en place les services numériques de la nation dans le pays et de ne pas acheter des services standard ailleurs.

Il a toutefois invité les jeunes à penser globalement tout en résolvant les problèmes locaux.

“Le gouvernement ne peut pas donner à tout le monde des fonds d’amorçage ou des subventions en même temps, c’est la raison pour laquelle vous devez sortir des sentiers battus et avoir quelque chose qui intéressera un investisseur, de cette façon, vous aurez les fonds nécessaires pour développer vos produits et services sans les encombrements des bureaucraties gouvernementales parfois fatigantes”, a-t-il conseillé.

Le patron de la NITDA a exprimé l’espoir que certains participants fassent partie du million de développeurs que l’agence prévoit de former en 18 mois.

“Nous avons donc créé un mandat pour développer une stratégie en matière de talents, car notre pays dispose d’un avantage concurrentiel grâce à ses vastes ressources humaines et naturelles. Le Nigeria peut saisir l’occasion de combler ce manque.

“La technologie numérique est une source d’inspiration qui vous permet d’être un grand innovateur et de résoudre tous les problèmes auxquels vous pouvez penser.”

Inuwa a informé les participants que le projet de loi sur les start-ups serait mis en œuvre par la NITDA et d’autres agences concernées pour résoudre la plupart, sinon tous les goulets d’étranglement rencontrés dans l’écosystème.

Dans le cadre du mandat de l’agence, le directeur général s’est engagé à fournir un centre numérique à l’école primaire anglicane St. Peters à Isara, Remo North, dans l’État d’Ogun.

Leave A Reply

Your email address will not be published.