Exécution des projets : le président Buhari demande la coopération des citoyens du delta du Niger

Propos recueillis par Timothy Choji, Abuja

0 67

Le président Muhammadu Buhari a appelé les habitants de la région du delta du Niger à faire preuve de retenue et à créer une atmosphère propice à la mise en œuvre de plusieurs projets et programmes de développement lancés par le gouvernement dans la région.

Le président Buhari a lancé cet appel jeudi, à Abuja, lors de l’ouverture d’une retraite de deux jours organisée par le ministère des Affaires du delta du Niger, dans la salle de banquet de la Villa présidentielle, à Abuja.

Le Président, qui a noté les engagements considérables du gouvernement envers la région pour donner un nouveau souffle à la population, a déclaré que son administration était prête à mettre en œuvre des politiques et des programmes plus prudents visant à améliorer la région du delta du Niger.

Le président Buhari a déclaré : “J’exhorte tous les Nigérians bien intentionnés, en particulier les habitants du delta du Niger, à faire preuve de retenue et à garantir un environnement propice et sécurisé pour la mise en œuvre de plusieurs projets et programmes de développement dans la région”.

Projet de route est-ouest

Il a cité en particulier le projet de route est-ouest en cours, qui, selon lui, est l’une des plus grandes infrastructures du Nigeria et est “stratégique” pour relier les villes commerciales les plus importantes et les plus fréquentées du pays dans la région.

Il a indiqué que le projet était une priorité pour l’administration et a assuré qu’il serait achevé avant la fin de son mandat de président l’année prochaine.

Il a demandé à la Société nationale du pétrole du Nigeria Limited (NNPC) et à ses filiales d’intervenir afin de réparer la section 4 de la route Est-Ouest (du rond-point d’Eleme à la jonction d’Onne dans l’État de Rivers) par le biais du système de crédit d’impôt.

“Cette question doit être traitée rapidement compte tenu de l’importance de cette route pour notre économie nationale”, a-t-il déclaré.

Le président Buhari a laissé entendre que le gouvernement prévoyait de constituer un nouveau conseil d’administration pour la Commission de développement du delta du Niger (NNDC), tout en accusant réception du rapport d’audit judiciaire sur la commission, demandé précédemment par les gouverneurs de la région Sud-Sud.

À cette fin, le président a révélé que son gouvernement a déjà commencé une mise en œuvre progressive des recommandations soumises.

“Dans le cadre de notre détermination à enrayer la corruption et en réponse à l’appel des gouverneurs du Sud-Sud en faveur d’un audit judiciaire de la NDDC, j’ai entrepris des réformes essentielles et demandé un audit judiciaire de la NDDC depuis sa création jusqu’en 2019.

“Le rapport de l’audit a été soumis et la mise en œuvre de ses recommandations a commencé par étapes. Ce processus permettra bientôt de mettre en place une nouvelle direction et un nouveau conseil d’administration pour la Commission”, a-t-il indiqué.

Le président Buhari a également chargé le secrétaire permanent du ministère des Affaires du delta du Niger de procéder à un audit complet du personnel de la Commission.

Il a ajouté que le secrétaire permanent devait veiller à ce que le personnel soit bien recruté et placé de manière appropriée.

Il a fait remarquer que l’importance de cette retraite ne pouvait pas mieux tomber, surtout après l’audit médico-légal de la NDDC.

Le Président Buhari a déclaré que des efforts concertés sont en cours par les autorités pour repositionner la Commission pour une meilleure prestation de services conformément aux dispositions du règlement de la fonction publique, du règlement financier et de la loi sur les marchés publics.

Le leader nigérian était représenté par le ministre des Transports, Muazu Sambo.

Le ministre des affaires du delta du Niger, Umana Okon Umana, a assuré que le ministère était prêt à utiliser les quelques mois restants dans la vie de l’administration pour avoir un impact et faciliter le développement concret de la région du delta du Niger.

Partenariat avec le gouvernement

Le ministre a également appelé les parties prenantes de la région à tendre la main et à s’associer au gouvernement en vue de consolider les acquis obtenus jusqu’à présent pour améliorer le niveau de vie des habitants de la région.

“Il est urgent de s’adapter constamment à de nouvelles stratégies pour aider le président Muhammadu Buhari à repositionner la Commission de développement du delta du Niger afin d’atteindre les objectifs de son administration pour la région. Cela implique de changer nos approches, de modifier nos institutions et nos systèmes afin d’assurer un meilleur développement infrastructurel et socio-économique pour les bonnes gens de la région du delta du Niger”, a-t-il ajouté.

Le ministre a déclaré que le forum prendrait des décisions importantes en vue d’une collaboration efficace pour rentabiliser les initiatives de développement de toutes les parties prenantes de la région.

Les gouverneurs des États producteurs de pétrole, les présidents des commissions concernées du Sénat et de la Chambre des représentants, les compagnies pétrolières, les ministères, les départements et les agences étaient présents à la retraite élargie.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.