Carte électorale : l’État d’Adamawa décrète des jours fériés

Le point avec Golfa Francis depuis la capitale Adamawa

0 111

Le gouverneur de l’État d’Adamawa, Amadu Fintiri, a décrété deux jours fériés, à commencer du mercredi au jeudi 28 juillet, pour les fonctionnaires de l’État.

Ces jours de congé ont été déclarés pour permettre aux fonctionnaires de participer à l’inscription des cartes d’électeurs en cours dans le pays.

Le gouverneur Fintiri, qui a noté que l’inscription continue des électeurs par la Commission électorale nationale indépendante sera suspendue d’ici la fin du mois de juillet, a exhorté les fonctionnaires et autres résidents qui ne se sont pas inscrits à saisir l’occasion de ces deux jours de congé pour le faire.

Protestation de la NLC
Par ailleurs, la manifestation nationale du Congrès du travail du Nigeria (NLC) qui s’est tenue à Yola, la capitale de l’État d’Adamawa, mardi et mercredi, s’est déroulée pacifiquement; la police nigériane a aassuré la sécurité des membres.

La marche de protestation était en solidarité avec ASUU (le personnel académique des universités nigérianes).

En présentant la lettre de protestation au gouverneur de l’État, Alhaji Ahmadu Umaru Fintiri, le président de la NLC, Emmanuel Fashe, a noté que “la grève prolongée des frofesseurs, qui a duré depuis plus de cinq mois, est devenue une source de grande inquiétude pour les parents”.

Soulignant que “la NLC et l’ensemble du mouvement syndical organisé du pays joignent leur voix à celle des étudiants et des parents pour dire au gouvernement fédéral que “trop c’est trop” et que le gouvernement doit considérer la résolution de ce problème comme une question d’urgence “.

“Le séjour continu de nos enfants à la maison ne signifie rien de bon pour nos enfants et les conséquences de leur séjour à la maison peuvent être mieux imaginées qu’expliquées”, a ajouté Fashe.

Leave A Reply

Your email address will not be published.