Grève des professeurs universitaires au Nigéria : l’État de Gombe se joint à la protestation du syndicat des travailleurs

Détails avec Rebecca Mu’azu, Gombe

0 144

La section de l’État de Gombe du Congrès du travail au Nigeria, dans le Nord-est du pays, s’est jointe mardi 26 juillet 2022 à la manifestation nationale déclarée par son organe national pour protester contre la grève lancée par ASUU (Syndicat du personnel académique des universités).

La manifestation à Gombe a rassemblé une foule d’étudiants et de travailleurs portant des pancartes, qui ont entonné des chants de solidarité tout en chantant et en dansant devant l’entrée de la Maison du gouvernement.

La manifestation du Congrès du travail du Nigeria a lieu parce que ASUU est un syndicat affilié au Congrès du travail.

La manifestation du NLC dans l’État de Gombe était dirigée par le président de l’État, M. Adamu Musa, qui a présenté la lettre de protestation au représentant du gouverneur Muhammadu Inuwa Yahaya, le secrétaire du gouvernement de l’État de Gombe, le professeur Abubakar Ibrahim Njodi, demandant l’appui du gouvernement de l’État de Gombe pour prêter sa voix à la recherche de solutions immédiates et durables au conflit entre le gouvernement fédéral et les professeurs d’université.

On se souviendra que la grève persistante lancée par ASUU depuis le 14 février de cette année n’a cessé de retenir les étudiants chez eux.

S’adressant au secrétaire du gouvernement de l’État de Gombe, le professeur Abubakar Njodi, qui représentait le gouverneur Muhammadu Inuwa Yahaya, M. Musa a révélé qu’il était plutôt malheureux que les étudiants des universités fédérales et d’État du pays soient retenus chez eux en raison de l’impasse entre le gouvernement fédéral et ASUU.

En conséquence, il a précisé que les manifestants se trouvaient au siège du gouvernement à Gombe pour présenter une lettre de protestation au gouverneur Muhammadu Inuwa Yahaya afin qu’elle soit transmise au président Muhammadu Buhari pour une résolution immédiate de la grève d’ASUU, afin de permettre aux étudiants de retourner à l’école.

“Nous sommes ici pour présenter une lettre au gouverneur de cet État, Muhammadu Inuwa Yahaya, afin qu’elle soit transmise au président Muhammadu Buhari pour une résolution immédiate de la grève d’ASUU, afin que nos enfants puissent retourner à l’école. ASUU est notre syndicat affilié et nous sommes dans la rue aujourd’hui pour protester en solidarité avec eux”, a évoqué M. Musa.

Le professeur Njodi, qui a reçu la lettre au nom du gouverneur Yahaya, a promis de remettre la lettre au gouverneur pour qu’il la transmette au président Buhari à Abuja.

“Laissez-moi d’abord vous présenter mes excuses au nom du gouverneur, il n’a pas pu être présent pour s’adresser à vous car il est rentré d’Abuja très tard hier, mais je vous assure que votre message lui sera remis pour être transmis à Abuja”, a répodu le professeur Njodi.

Certaines des inscriptions sur les pancartes étaient les suivantes : “Trop c’est trop, vos enfants étudient à l’étranger alors que vous niez les droits constitutionnels de nos enfants et ceux de la génération à venir” et “#Mettez fin à la grève de l’ASUU, SANU, NAAT et NASU de manière permanente et ramenez nos enfants à l’école”.

Leave A Reply

Your email address will not be published.